Fleurir le temps de Pâques

C 395-p 14-Chaylard-fleurir paques 2Par Soeur Marie Nathanaël Gagelin – PSSE

Alléluia ! Christ est ressuscité ! La Vie a vaincu la mort ! Une bonne nouvelle qui se chante, qui se danse et fait déborder de joie l’Eglise tout entière ! Résurrection ! … Lumière, paix, couleurs, élan, beauté, abondance, recueillement aussi !

La résurrection se passe dans un jardin : un jardin de printemps, c’est fleuri ! Alors, vite, allons cueillir les fleurs de la résurrection pour dire notre joie au ressuscité, pour la dire à l’assemblée, pour être au diapason de la célébration !

Que nos compositions soient belles, élancées, joyeuses !

Que la lumière, la transparence et l’équilibre soient au rendez-vous !

Que l’enracinement dise notre humanité, et son élan, notre humanité sauvée, ressuscitée !

L’abondance dit la profusion de la grâce, l’intégration du cierge pascal la présence du Christ ressuscité !

Nous avons chanté, dans la nuit de Pâques :

Réjouis-toi, ô notre terre,
resplendissante d’une lumière éclatante,
car il t’a prise en sa clarté et son règne a dissipé ta nuit !
Réjouis-toi, Eglise notre mère, toute remplie de sa splendeur,
et que résonne l’acclamation du peuple des fils de Dieu ! …

– Extrait de l’Exultet

Comme le disait Saint Athanase, que chaque dimanche soit célébré dans la joie et l’exultation, comme si c’était un jour de fête unique, ou mieux « un grand dimanche ». Qu’en ce « grand dimanche » du temps de Pâques nos compositions florales soient l’icône de la joie de la résurrection !

Quelques suggestions pour le fleurissement

Choisir, si possible, des fleurs de saison : forsythias, groseillier à fleurs roses, magnolias (branches droites), prunus… Il y a peu de feuillage à cette saison, mais on peut trouver : Laurier-tin, laurier, aucuba et d’autres feuillages persistants.

Travailler avec soin le fleurissement du cierge pascal ! Rechercher une composition florale qui intègre le cierge pascal, en évitant les « collerettes » à la jonction du pied et du cierge.

Eviter les bouquets suspendus qui ne disent pas l’enracinement.

Sur tv.catholique.fr

Un Temps pour la Création

Comment vivre ce temps, pleinement ? Eléments de réponse avec Elena Lasida, chargée de mission écologie et société à la Conférence des évêques de France.

Approfondir votre lecture

  • Célébration de première eucharistie.

    Quand et comment célébrer la première communion des adultes ?

    De plus en plus d’adultes, baptisés dans leur enfance, se rapprochent de l’Église et demandent à recevoir l’eucharistie. Appelés souvent « recommençants », si l’Église les considère non plus comme des catéchumènes puisqu’ils ont été baptisés, leur préparation relève avant tout d’une démarche catéchuménale :

  • 620x349 vignettes

    Musique liturgique : l’emploi du répertoire historique au Temps pascal

    Peut-on utiliser le « trésor » musical de l’Eglise dans nos liturgies ? Comment ? A quelles conditions ?
    Que faire des motets, hymnes, psaumes hérités de plusieurs siècles par des compositeurs de grand talent, parfois au rang de chef d’œuvre ? Si, dans l’absolu, beaucoup de ces musiques sont exploitables dans les concerts de musique sacrée, une partie peut être réutilisée avec discernement, dans la messe notamment. Voici une proposition de répertoire historique pour le temps de Pâques et les cinquante jours jusqu’à la Pentecôte.

  • 7 Juin 2014 : Lecture de l'Evangile lors de la Vigile de Pentecôte présidée par Mgr Michel AUPETIT, év. de Nanterre. Egl. Saint Pierre Saint Paul. Colombes (92) France.

    Célébrer la Pentecôte

    La réforme liturgique du concile Vatican II a modifié bien des choses et, entre autres, la façon de célébrer la Pentecôte. On a voulu d’abord insister sur l’unité du temps pascal. Nous redécouvrions cette unique fête de cinquante jours, avec deux sommets, Pâques et la Pentecôte.