Acclamation

Intervention brève et unanime de l’assemblée, pour marquer vocalement son adhésion enthousiaste aux fonctions qui s’accomplissent. Outre les réponses au salut du célébrant et les Amen qui concluent les oraisons, les principales acclamations se situent après les lectures, avant et après l’évangile, après les diverses demandes de la Prière universelle, avant la Préface, après la consécration, à la fin de la doxologie du Canon, après l’embolisme du « Notre Père », après la bénédiction du prêtre et après le renvoi. Ceci pour la messe ; la liturgie des Heures comporte des interventions semblables (voir aussi Répons, Verset). On ne saurait trop majorer — avec la discrétion et la retenue convenables — l’importance de cette participation vocale répétée, qui revient en propre au peuple. A chaque fois, il manifeste son consentement à l’Œuvre de Dieu qui s’accomplit dans la liturgie, et « réagit », pour sa part, à l’initiative divine que les ministres mettent à sa portée.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • Les acclamations : l’anamnèse

    Par Serge Kerrien, diacre du diocèse de Saint-Brieuc-Tréguier et conseiller pastoral au SNPLS. Le prêtre vient de dire ou de chanter le récit de l’Institution. Il poursuit en invitant l’assemblée à proclamer le mystère de la foi. Nous sommes au cœur de la liturgie eucharistique : c’est l’anamnèse.

  • Les acclamations : l’Alléluia

    Mai 2010: Chrisme et “Alleluia”, Vitrail de la chap. de la Providence, Rouen (76), France.May 2010: Stainglass, La Providence, Rouen, France. Plusieurs acclamations ponctuent la liturgie eucharistique. On les oublie souvent quand on évoque les chants de la messe. Pourtant, ce sont elles qui structurent la célébration et permettent aux différentes parties de bien s’articuler […]

  • Les acclamations : le « Saint, le Seigneur »

    Le Sanctus est une suite d’acclamations tirées de l’Écriture – Isaïe, Matthieu – dont l’enchaînement doit respecter la portée propre de chacune. La Présentation Générale du Missel Romain (PGMR) écrit : “Toute l’assemblée, s’unissant aux puissances d’en haut, chante le Sanctus. Cette acclamation, qui fait partie de la prière eucharistique, est prononcée par tout le […]