La fermeture du cercueil


14248883_10210226992172479_264573255_n« La déposition du corps dans le cercueil et la fermeture de ce dernier sont des moments particulièrement douloureux. La disparition du visage du défunt marque un pas de plus vers la séparation définitive. Les proches sont alors invités à vivre leur deuil dans l’espérance et à se tourner vers le visage de Dieu. »

– Dans l’Espérance chrétienne, n. 128, p. 63.

 

Les rituels proposent un temps de prière au moment où le corps du défunt disparait au regard des proches. C’est en effet un moment d’émotion où les familles improvisent parfois des rites d’adieu et peuvent manifester plus librement leur souffrance dans l’intimité familiale.

Ne serait-il pas nécessaire de trouver le temps d’accompagner les familles au funérarium ou, à défaut, de proposer à l’un de ses membres de conduire lui-même ce temps de prière. Les prières proposées accompagnent ces instants douloureux en apportant une dimension spirituelle et en permettant l’expression de l’espérance chrétienne au plus vif des sentiments. Elles s’appuient sur les symboles corporels du visage et du regard :

« Seigneur, nous tournons vers toi notre regard

à l’heure où disparaît

ce visage qui nous est cher.

Accorde à N. de te voir face à face

et affermis notre espérance

de le/la revoir auprès de toi,

pour les siècles des siècles.

R/ Amen. »

Approfondir votre lecture

  • « Que Dieu, le Père plein de tendresse,
le Dieu de qui vient tout réconfort,
nous apporte la consolation. »

    Deuil et après-confinement : célébrer l’eucharistie en mémoire des défunts

    Les familles en deuil ont célébré les funérailles d’un proche à l’église au cours du confinement en l’absence des membres de plus de 70 ans, leurs amis et de la communauté paroissiale. Dans certaines situations, la célébration à l’église n’a pas été possible. Voici des propositions de célébrations pour vivre le temps d’adieu, en famille ou en communauté paroissiale, avec la prière de l’Église avant de se rendre au cimetière.

  • « Avant de commencer la célébration, il sera bon de disposer un petit espace-prière avec par exemple une croix et une bougie allumée à côté.  »

    Crise sanitaire COVID-19 et confinement : s’unir par la prière aux funérailles d’un proche

    En ce temps de confinement, vivre le deuil d’un proche devient plus douloureux encore. Le diocèse de Saint-Etienne a publié une proposition de temps de prière à vivre à la maison pour s’unir à un temps de funérailles.

  • Un cimetière à la campagne.

    COVID-19 : Célébrer les funérailles au lieu de l’inhumation

    Le contexte épidémique et les dispositifs de confinement des personnes ont des conséquences sur les dispositifs pastoraux dans les diocèses concernant la célébration des funérailles. Cette note propose une piste pour célébrer des funérailles au lieu de l’inhumation, si le passage par l’église n’est pas ou plus possible.