Colloque ISL 2023 : la Liturgie, épiphanie de l’Église

Du 25 au 27 janvier 2023, l’Institut Supérieur de Liturgie organise son colloque annuel et propose trois jours de réflexion sur la liturgie, épiphanie de l’Église.

LiturgieAu moment où, dans sa Lettre Desiderio Desideravi, le pape François insiste sur la dimension ecclésiologique de la question liturgique, les théologiens de l’Institut Supérieur de Liturgie ont voulu reprendre la question plus actuelle que jamais de l’articulation entre Liturgie et Ecclésiologie.

Ils l’ont fait à partir de la formule reprise par Jean Paul II dans sa Lettre Vicesimus quintus annus : « Le Concile a enfin voulu voir dans la liturgie une épiphanie de l’Église : elle est l’Église en prière. En célébrant le culte divin, l’Église exprime ce qu’elle est : une, sainte, catholique et apostolique. »

Cette formule a peut-être trop vite été réduite à un adage « La liturgie, épiphanie de l’Eglise », qu’il convient d’interroger. La liturgie est certes épiphanie de l’Église mais de quelle Église et à quelles conditions ?

Le Colloque fonctionnera comme un triptyque.

Dans un premier temps, on interrogera l’adage dans une quadruple approche historique, biblique, œcuménique et dogmatique.

Dans un second temps, le volet central du triptyque, on analysera toute une série de « lieux » où la liturgie constitue une épreuve pour la conception, l’expérience et la manifestation de ce qu’est l’Église. Ce volet central constitue le pivot du colloque, celui dans lequel la théologie se nourrit des pratiques.

Le troisième volet ambitionne de dégager quelques outils de vérification pour que cet adage fonctionne : à quelles conditions la liturgie peut-elle effectivement être une épiphanie de l’Église telle que Vatican II l’envisage ? Seront étudiées successivement les questions de ministères, d’art de célébrer et de langage.

Mention « à venir »

Approfondir votre lecture

  • Communiqué au sujet du passe sanitaire

    La CEF considère que les règles en cours actuellement restent valables : à savoir l’utilisation du gel hydro alcoolique, le port du masque et tout autre mesure sanitaire liée à la pratique du culte.

  • La Maison-Dieu n°304 : La liturgie au miroir de la crise sanitaire

    Cet ouvrage rapporte cinq conférences du colloque annuel de l’Institut supérieur de liturgie (Theologicum de l’Institut catholique de Paris) qui voulait contribuer aux recherches théologiques actuelles suscitées par la crise sanitaire, notamment en théologie des sacrements et de la liturgie.

  • Pâques – trame pour une liturgie domestique

    En cette période où la crise sanitaire empêche les catholiques de participer normalement à la liturgie dominicale, le site du SNPLS relayera chaque semaine une proposition pour vivre une liturgie domestique : en famille, en maison de retraite ou en petit groupe, voire seul(e) mais en communion d’esprit avec d’autres.