Prière du Pape François pour arrêter la violence en Ukraine

A la fin de son audience, mercredi 16 mars 2022, le pape François a imploré Dieu d’arrêter la violence en Ukraine. Lisant une prière écrite par l’archevêque de Naples, Mgr Mimmo Battaglia, il a aussi demandé pardon pour les morts de ce conflit, en les identifiant à Jésus lui-même.

La prière lue par le Pape François :

« Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, aie pitié de nous, pécheurs !
Seigneur Jésus, né sous les bombes de Kiev, aie pitié de nous !
Seigneur Jésus, qui est mort dans les bras de sa mère dans un bunker de Kharkiv, aie pitié de nous !
Seigneur Jésus, envoyé de vingt ans au front, aie pitié de nous ! Seigneur Jésus, qui voit encore des mains armées à l’ombre de ta croix, aie pitié de nous !
Pardonne-nous, Seigneur, si, non contents des clous avec lesquels nous avons percé ta main, nous continuons à boire le sang des morts déchirés par les armes.
Pardonne-nous, Seigneur, si ces mains, que tu as créées pour garder, sont devenues des instruments de mort.
Pardonne-nous, Seigneur, si nous continuons à tuer notre frère, si nous continuons comme Caïn à enlever des pierres de notre champ pour tuer Abel.
Pardonne-nous, Seigneur, si nous continuons à justifier la cruauté par notre fatigue, si par notre douleur nous légitimons la cruauté de nos actes.
Pardonne-nous la guerre, Seigneur.
Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu, nous t’implorons ! Arrête la main de Caïn !
Éclaire notre conscience, que notre volonté ne soit pas faite
.
Ne nous abandonne pas à nos propres actions ! Arrête-nous, Seigneur, arrête-nous !
Et quand tu auras arrêté la main de Caïn, occupe-toi de lui aussi. C’est notre frère.
Ô Seigneur, arrête la violence ! Arrête-nous, Seigneur ! »

Plateforme de quête en ligne

3Les montants versés sur cette plateforme nationale, rapide et sécurisée, seront intégralement reversés aux diocèses qui, eux-mêmes, les reverseront aux paroisses.

L'Eglise, par delà le confinement

2