• Des Ordinaires pour des temps liturgiques précis

    23 septembre 2018 : Envoi 2018 du diocèse de Meaux. Chorale dans la cath. St Etienne à Meaux (77), France.

    La question d’avoir des Ordinaires propres à des temps liturgiques donnés mérite d’être posée. Mais avant, il convient tout d’abord de s’entendre sur le terme « Ordinaire » lui-même.

  • Le sens du temps de l’Avent, homélie du pape Benoît XVI

    Benoît XVI lors des vêpres à l'issue de la semaine de prière pour l'Unité des chrétiens en la bas.

    Homélie du pape Benoît XVI prononcée lors de la célébration des premières vêpres de l’Avent, 28 novembre 2009, en la Basilique Saint Pierre de Rome.

  • Accueillir une nouvelle manière de prier le Notre Père

    1 mars 2017 : Geste lors de la prière du "Notre Père", durant la célébration de la messe des Cendres. Paroisse Saint-Denys du Saint-Sacrement, Paris (75), France.

    Par le P. Marc Boulle, prêtre du diocèse de Versailles, curé de la cathédrale Saint-Louis à Versailles   Le dimanche 3 décembre 2017 signait l’entrée dans une nouvelle année liturgique. À cette occasion, le P. Marc Boulle a prononcé une homélie dans laquelle il annonça que l’Avent 2017 inaugurait une nouvelle manière de prier le Notre […]

  • Prier le Notre Père : pour que son règne advienne

    3 octobre 2009 : Notre Père par un choriste lors de la messe de la Création, Eg. Saint Gervais, Paris (75), France.

October 3, 2009 : Vespers and Mass, Ch. Saint Gervais, Paris, France.

    Par le père Philippe Loiseau. Le temps de l’Avent est particulièrement approprié pour redécouvrir la prière du Notre Père. De même que l’Avent oriente l’Église vers l’avènement définitif du Règne de Dieu en tension avec le temps présent, de même les sept demandes du Notre Père sont reliées entre elles par un double dynamisme en opposition :

  • L’Avent, pédagogie de l’espérance

    rose-chasuble

    Les lectures et les formulaires de l’Avent mettent progressivement en scène trois figures bibliques éminentes, trois figures de l’espérance : Isaïe, Jean-Baptiste, Marie.

  • Vivre la conversion à la lumière d’Evangelii Gaudium

    "La pensée intime, le coeur de chacun est un abîme" (Psaume 64,6)
Bible et veilleuse.

    N’y a-t-il pas plus parfaite expression de la nouveauté qu’une naissance ? L’avènement d’un enfant, d’un fils ou d’une fille est bien l’avènement du nouveau par excellence ! Cet adjectif « nouveau » présent dans les écrits prophétiques, apocalyptiques de la Bible, signifie : ce que Dieu seul peut donner.

  • Le violet et ses nuances

    27 novembre 2016 : Célébration de la messe dominicale, 1er dimanche de l'Avent. Inclination profonde des prêtres et diacres devant l'autel. Paroisse Saint-Ambroise, Paris (75), France.

    Aujourd’hui, le violet est une couleur emblématique des temps préparatoires aux deux grandes fêtes de l’année liturgique, Noël et Pâques. Mais deux autres couleurs lui sont associées : le rose et le noir.

  • Noël et la piété populaire

    25 décembre 2015 : Représentation de la Sainte Famille et illuminations dans les rues du village de Ramatuelle, Var (83), France.

December 25, 2015: The Holy Family and illuminations in the streets of Ramatuelle, France.

    L’Avent et Noël sont accompagnés de nombreuses manifestations populaires qu’il est bon de conserver tout en leur redonnant un sens compréhensible aujourd’hui. Tout en rappelant la priorité des célébrations de l’année liturgique sur les autres pratiques de dévotion, le Directoire sur la piété populaire et la liturgie présente les significations des différentes expressions et traditions qui ont cours à l’occasion de la fête de Noël. Il suggère aussi d’en privilégier certaines et d’en garder pour les autres années.

  • La crèche de Noël

    Décembre 2015 : Crèche de Noël dans une église. Saint Malo (35) France.

    La crèche, c’est-à-dire à la fois la grotte et la mangeoire où naquit Jésus, est la caractéristique par excellence de Noël en occident. La plus vénérable est bien sûr celle de Bethléem attestée par Origène en 248, cette grotte qu’« on montre à Bethléem dans laquelle est né Jésus et la mangeoire dans laquelle il fut emmailloté ».

  • Les grands témoins de l’attente : Isaïe, Jean-Baptiste, Marie

    Vierge Marie

    L’Avent ouvre le rideau sur une nouvelle année liturgique. Il préside à sa manière à l’avènement d’un cycle dont Pâques est le centre vivifiant. Aussi tourne-t-il nos regards et notre attention vers ce point, qui catalyse la mémoire du mystère de notre salut, en nous faisant entrer dans l’ultime préparation de sa réalisation.