Le porte-missel

5 juillet 2011: Les enfants apprennent les gestes du service de la messe, lors d'un atelier. Durant une semaine des enfants de 8 à 17 ans accueillent et partagent la Parole de Dieu à l'Ecole de prière de Saint Prix, maison Massabielle, diocèse de Pontoise (95), France. July 5, 2011: Prayer School of Saint Prix's, diocese of Pontoise (95), France.

5 juillet 2011: Les enfants apprennent les gestes du service de la messe, lors d’un atelier.

Le missel (du latin missa qui signifie messe) est le livre regroupant les textes des lectures et prières constituant la liturgie de la messe pour tous les jours de l’année.

Le porte-missel est chargé de porter le missel au célébrant pendant la messe.

Comment préparer le missel avant la messe ?

Le porte-missel doit placer deux signets dans le missel :

  • le premier signet, pour les prières, celle d’ouverture, celle sur les offrandes et celle après la communion.
  • le deuxième signet, pour la préface.

 

Le rôle du porte-missel pendant la messe :

Au cours de la procession d’entrée, le porte-missel tient le missel contre sa poitrine, en serrant la partie inférieure du livre. Il n’y a pas lieu de tenir le missel ostensiblement à bout de bras comme l’on tient l’Evangéliaire qui est  la Parole de Dieu.

Le porte-missel doit savoir à quelle page du missel on se situe au cours de la messe.

Si le prêtre lit l’antienne d’ouverture, le servant porte-missel tient le missel ouvert devant le prêtre. A la fin du « Gloire à Dieu » ou à la fin du rite pénitentiel (pendant l’Avent et le Carême), le servant porte-missel reprend le missel.

Pour la prière qui conclut les rites d’ouverture, le servant tient le missel ouvert devant le prêtre célébrant afin que ce dernier puisse étendre les bras pour la prière.

Lors de la présentation des offrandes, le porte-missel remet au prêtre célébrant le missel.

Pour la prière après la communion, le servant tient le missel ouvert devant le prêtre célébrant. Il reste en place si le prêtre donne une bénédiction  solennelle en s’aidant du missel, sinon il regagne sa place pour y recevoir la bénédiction.

Après la messe, le servant porte-missel range le missel à sa place habituelle dans la sacristie.