L’Évangile de Saint Luc et l’année liturgique C

24 mars 2014 : Personne lisant la Bible sur une tablette numérique, Paris (75), France. March 24, 2014: Reading of the Bible on a digital tablet. Paris (75), France.

24 mars 2014 : Personne lisant la Bible sur une tablette numérique, Paris (75), France.March 24,

Par le père Angelo Sommacal, Ancien directeur du département national de Pastorale liturgique et sacramentelle

L’Évangile selon Saint Luc est lu lors des célébrations de l’année C.

Lorsque le concile Vatican II a voulu ouvrir le trésor de la parole de Dieu dans les célébrations eucharistiques, il a assigné une année pour chaque évangéliste. Ainsi, l’année A est centrée sur Saint Mathieu, l’année B, sur Saint Marc, et l’année C sur Saint Luc. Avec le premier dimanche de l’Avent, nous entrons chaque année dans une nouvelle année liturgique.

Né païen d’Antioche, Luc, médecin, se convertit, et saint Paul qui, au cours de sa seconde mission (vers 49) l’avait pris quelques temps avec lui, le retrouva plus tard à Philippes et le garda auprès de lui. Et « Luc, le compagnon de Paul, a consigné en un livre l’évangile prêché par celui-ci (Saint Irénée de Lyon : Adversus haereses, écrit au II° siècle). L’évangile de Luc est caractérisé par sa façon de présenter Jésus. C’est le Messie, certes, mais un Messie plein de miséricorde, de tendresse et d’amour.

Il rappelle les rapports entre Jésus et les Écritures juives, et insiste sur “l’aujourd’hui” de la Bonne Nouvelle : les disciples d’Emmaüs et les premiers chrétiens relisent la vie, la mort et la résurrection de Jésus à la lumière de l’Ancien Testament. Luc rend compte des multiples lieux d’accueil de la Parole et de la miséricorde (l’enfant prodigue, Zachée ). Luc rend grâce pour l’œuvre que Dieu a accomplie pour nous : Benedictus ! Magnificat !

Il est aussi celui que a le plus parlé de la Vierge Marie.

Mais si les années sont caractérisées par un évangéliste, qu’en est-il de Saint Jean ? C’est vrai, il n’y a pas d’ « année St Jean ». Mais il est présent chaque année, surtout au moment du temps pascal.

Approfondir votre lecture

  • 3 avril 2017 : Evangéliaire ouvert. Maison d'Eglise Notre-Dame de Pentecôte. Esplanade de la Défense, Puteaux (92), France.

    Dimanches de Carême : les trois évangiles des scrutins

    Pour accompagner l’ultime préparation des catéchumènes à leur baptême, et le cheminement des fidèles vers les célébrations pascales, la liturgie dominicale offre un parcours jalonné de trois grands récits empruntés à l’évangile selon saint Jean. S’ils ne forment pas à proprement parler, dans le 4ème Évangile, une séquence, la tradition chrétienne n’a cependant pas trahi l’intention de l’évangéliste en les rapprochant. Dans sa présentation du ministère de Jésus, saint Jean a en effet traité ces trois rencontres avec un soin et un déploiement sans équivalents.

  • "La pensée intime, le coeur de chacun est un abîme" (Psaume 64,6)
Bible et veilleuse.

    Vivre la conversion à la lumière d’Evangelii Gaudium

    N’y a-t-il pas plus parfaite expression de la nouveauté qu’une naissance ? L’avènement d’un enfant, d’un fils ou d’une fille est bien l’avènement du nouveau par excellence ! Cet adjectif « nouveau » présent dans les écrits prophétiques, apocalyptiques de la Bible, signifie : ce que Dieu seul peut donner.

  • 24 décembre 2013 :  Messe de Noël. Messe des familles (19h), Eglise de la Trinité, Paris (75), France.

    La liturgie, lieu privilégié de la parole de Dieu

    Concernant l’importance de la sainte Écriture pour la liturgie depuis la réforme du Concile Vatican II, on peut retenir trois orientations déterminantes : la lecture plus abondante de l’Écriture, la dimension dialogale et le lien entre Parole et Sacrement.