Deuil et après-confinement : célébrer en mémoire des défunts

« Que Dieu, le Père plein de tendresse, le Dieu de qui vient tout réconfort, nous apporte la consolation. »

« Que Dieu, le Père plein de tendresse,le Dieu de qui vient tout réconfort,nous apporte la consolation. »

Les familles en deuil ont célébré les funérailles d’un proche à l’église au cours du confinement en l’absence des membres de plus de 70 ans, leurs amis et de la communauté paroissiale. Dans certaines situations, la célébration à l’église n’a pas été possible. Voici des propositions de célébrations pour vivre le temps d’adieu, en famille ou en communauté paroissiale, avec la prière de l’Église avant de se rendre au cimetière. Il est toujours possible de célébrer ces funérailles « en absence de corps », sans les éléments de la célébration relatifs au corps du défunt.

Pour une paroisse, si elle veut célébrer en mémoire de tous les défunts de la communauté :

Une célébration en présence de la famille endeuillée et les proches du défunt :

A la fin de chacune de ces célébrations, on pourra distribuer un livret Prier au cimetière aux familles et fidèles réunis :

Dans les diocèses

Le diocèse d’Arras a diffusé une proposition de célébration de la Parole avec les familles dont les obsèques d’un proche ont été célébrées pendant le confinement :

Approfondir votre lecture

  • La Maison-Dieu 299, éd. Cerf.

    La Maison-Dieu n°299 : L’acte de mémoire

    Dans cet ouvrage, La Maison-Dieu propose un recueil de conférences du congrès Societas liturgica qui avait pour thème « Anamnèsis : Faire mémoire en action, dans l’espace et le temps » en août 2019.

  • 17 Novembre 2013 : Messe dominicale, présidée par P. Jacques BADJI, dans l'égl. Saint Jean Baptiste de Sceaux (92) France.

    COVID-19 : Dispositions pratiques en vue de la reprise des célébrations liturgiques

    La Conférence des évêques de France (CEF) se réjouit que le décret publié le 23 mai 2020 par le Gouvernement, conformément à la sentence rendue par le Conseil d’État lundi dernier, 18 mai, redonne sa juste place à la liberté d’exercice des cultes ; les restrictions qui y sont apportées, comme à toute liberté fondamentale, devant être justifiées et proportionnées. La CEF note :

  • Foi, espérance, charité : par-delà le confinement, que fait l’Église pour accompagner les familles en deuil ?

    Accompagner les familles en deuil : la pandémie interroge la pastorale des funérailles

    La pandémie de COVID-19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Les plus vulnérables en seront durablement affaiblis. Dans ce contexte, comment l’Eglise vient en aide aux familles qui affrontent un deuil ? Cet éditorial de Mgr Guy de Kerimel, évêque de Grenoble-Vienne, président de la Commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle, publié sur le site Eglise catholique en France, introduit le dossier Foi, Espérance, charité : par-delà le confinement, que fait l’Église pour accompagner les familles en deuil ?