La nouvelle traduction du Missel a reçu la « confirmatio » de Rome

Bénédiction des offrandes eucharistiques lors de la messe.

Bénédiction des offrandes eucharistiques lors de la messe.

La Conférence des évêques de France a reçu par son Président Mgr de Moulins-Beaufort la confirmatio de la nouvelle traduction de la troisième édition typique du Missel Romain en français accordée par décret du Préfet de la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements en date du 1er octobre 2019. Cette traduction sera mise en application au début de l’Avent 2020.

Découvrir la nouvelle traduction du Missel Romain

Le missel est le livre liturgique permettant de célébrer la messe et d’y participer. La nouvelle traduction du Missel Romain sera mise en oeuvre dans toutes les paroisses et communautés francophones dans quelques mois.

A la fin du mois de novembre, paraîtra un ouvrage de l’Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones qui permettra de découvrir cette nouvelle traduction et ses changements. Découvrir cet ouvrage

Utilisée à partir de l’Avent 2020

Cette phase d’édition de la nouvelle traduction du Missel Romain va débuter et la version imprimée sera mise en application pour le 29 novembre 2020, premier dimanche de l’Avent, au début de la nouvelle année liturgique. Elle deviendra définitive dans les paroisses de France à partir du lundi 24 mai, 2021, mémoire de « Marie, Mère de l’Église ».

Afin de favoriser la réception de cette nouvelle traduction et d’en accompagner la mise en oeuvre, d’autres moyens sont en cours d’élaboration dans les diocèses ainsi qu’au Service national de Pastorale liturgique et sacramentelle.

Une nouvelle traduction française pour le Missel Romain

Mgr Guy de Kérimel, évêque du diocèse de Grenoble-Vienne et président de la Commission épiscopale pour la pour la liturgie et la pastorale sacramentelle explique pourquoi la Commission épiscopale francophone pour les traductions liturgiques francophone a élaboré une nouvelle traduction du Missel Romain.

Tous les dossiers

Approfondir votre lecture

  • « Viens, sers et va » : un message adressé aux servants d'autel pour cheminer vers Pâques.

    « Viens, sers et va » : le Carême, un temps d’entraînement à la vie chrétienne

    La période du confinement tient les servants d’autel, comme tous les fidèles, éloignés de l’église où ils ont l’habitude de servir la liturgie dominicale. En ce temps de Carême bouleversé par l’épidémie du coronavirus, Mgr François Touvet, évêque de Châlons en Champagne, chargé d’accompagner le département Servants d’autel, adresse un message aux enfants et aux jeunes engagés au service de la liturgie. « Viens, sers et va » : trois invitations à vivre ce cheminement vers Pâques comme un temps d’entraînement à la vie chrétienne.

  • 7 octobre 2015 : Messe de funérailles. Egl. Saint-Jean-de-Montmartre. Paris (75) France.

    COVID-19 : Note sur la célébration des funérailles en France

    Le Service national de la pastorale liturgique et sacramentelle (SNPLS) publie cette note afin de répondre aux questions sur la célébration des funérailles dans le contexte actuel de crise sanitaire en raison de l’épidémie du coronavirus COVID-19 qui se répand sur l’ensemble du territoire français.

  • L'eau et les Saintes huiles pour le sacrement du baptême.

    COVID-19 : Note sur les scrutins et les baptêmes d’adultes en France

    Dans le contexte actuel de confinement total en raison de l’épidémie du coronavirus COVID-19 qui se répand sur l’ensemble du territoire français, le Service national de la pastorale liturgique et sacramentelle (SNPLS) publie cette note sur les scrutins, habituellement célébrés lors des dimanches de Carême, et les baptêmes d’adultes qui devaient être célébrés à Pâques.