Le sens de l’Epiphanie à travers les lectures

Notre-Dame de Paris. l'Adoration des Rois mages, boiserie sculptée du XIVème siècle. (déambulatoire nord)

Notre-Dame de Paris. l’Adoration des Rois mages, boiserie sculptée du XIVème siècle. (déambulatoire nord)

La lecture du récit évangélique est précédée à la messe d’une page du livre de la Consolation d’Israël dans lequel le prophète entrevoit par avance le rassemblement de tous les peuples autour de Jérusalem (Is, 60, 1-6). Dans la liturgie des Heures, on poursuit la lecture de ce passage de l’Ancien Testament (Is 60, 1-22) auquel semble bien se référer explicitement l’évangéliste : « Tous les gens de Saba viendront, apportant l’or et l’encens ». L’événement réalisé, saint Paul peut dévoiler la signification du mystère dont il était porteur : par l’annonce de l’Évangile, les païens sont associés dans le Christ au partage de la même promesse que les juifs (Eph 3, 2 -6).

A l’office des heures, saint Léon le Grand développe le même thème :

« En la personne des trois mages, que tous les peuples adorent le Créateur de l’univers », et c’est lui encore que reprennent les diverses prières : « Aujourd’hui, dit la préface, tu as dévoilé dans le Christ le mystère de notre salut pour que tous les peuples en soient illuminés. »

D’après l’ouvrage Eglise en prière

Approfondir votre lecture

  • Eglise du Saint-Sauveur, transept sud : Les noces de Cana, fragment.
Fresque du 14ème siècle.

    Les noces de Cana sur l’horizon de la croix

    Dans l’hymne Illuminans Altissimus, célébrant le Seigneur « qui donne leur éclat aux globes scintillants des astres », Ambroise de Milan illustre le thème du Christ lumière du monde au moyen de trois références, présentées selon un ordre logique différent de la chronologie des événements. Ce sont, tour à tour, le baptême de Jésus, l’adoration des Mages et le vin de Cana.

  • 30 septembre 2017 : Répétition du groupe Etincelo dans la crypte de l'église Saint François d'Assise, à l'occasion du jubilé des 800 ans de la présence des Franciscains en France. Paris (75), France.

    Proposition de la Province de Rouen pour chanter pendant le temps de Noël

    La cote du temps de Noël est « F ». Voici les proposition de chants de la Province de Rouen pour les célébrations qui jalonnent le temps de la Nativité : Messe de la nuit et messe du jour de la Noël, Dimanche de la Sainte Famille, Baptême du Seigneur, Solennité de Sainte Marie Mère de Dieu, Épiphanie du Seigneur.

  • 14 décembre 2013 : Mains d'enfant ouvrant les fenêtres d'un calendrier de l'avent. Paris (75), France.

December 14, 2013: child hands on advent calendar. Paris (75), France.

    Se convertir à Noël : entrer dans une nouvelle co(n)naissance

    Chaque temps liturgique aide à notre conversion. Ainsi l’Avent réveille l’espérance : c’est le temps de redevenir veilleurs. À Noël, il s’agirait plutôt de se tenir là. L’adoration permet d’accueillir l’expérience de communion offerte par Dieu. Prier les oraisons du temps de Noël inscrit dans les cœurs la bonne nouvelle : la connaissance de Dieu, tel qu’il veut se révéler, favorise une nouvelle naissance à nous-mêmes grâce au Verbe incarné. Se convertir à Noël, c’est laisser une meilleure connaissance de Dieu susciter une co-naissance !