Préface

Du latin praefatio : « préambule », « avant-propos », « exorde » (de prae : « avant » et jari : « dire »). Au début de la Prière eucha­ristique, la Préface est le prologue solennel de l’action de grâces (eucharistia en grec) adressée au Père. Elle est introduite par le dialogue antique du Sursum corda (« Elevons notre cœur ») et conduit au chant du Sanctus.

Les Préfaces sont toutes bâties suivant le même schéma : 1) une reconnaissance stéréotypée de la louange due au Père par le Christ Notre Seigneur ; 2) le motif d’action de grâces que souligne la célébration ; 3) l’introduction au Sanctus, elle aussi stéréotypée.

La partie variable de la Préface — la partie centrale — constitue un remarquable condensé du mystère célébré. En regroupant les formules propres des quelque quatre-vingts Pré­faces contenues dans le Missel romain, on obtient un riche résumé du Mystère de l’Alliance que l’Église ne cesse de célébrer.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • Catéchèse mystagogique de la messe : la prière sur les offrandes

    Souviens-toi de ce que tu as entendu après que le pain et le vin étaient apportés et présentés au prêtre. Le prêtre a cantilé  :  « Priez, frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant. »
    Tu t’es levé et, à ton tour, tu as cantilé ta réponse :  « Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Église. »

  • Des Ordinaires pour des temps liturgiques précis

    Avent, Temps de Noël, Carême, Temps pascal … la question d’avoir des Ordinaires propres à des temps liturgiques donnés mérite d’être posée. Mais avant, il convient tout d’abord de s’entendre sur le terme « Ordinaire » lui-même.

  • Faire mémoire …

    Quand vous êtes allés à la messe, quelques fois seulement ou des milliers de fois peut-être, vous avez obéi à Jésus qui prescrit de « faire cela en mémoire de lui ». Peut-être en avez-vous retiré un bienfait ? Peut-être vous n’avez pas pu mettre de mots sur ce qui s’est passé en vous !

  • « Le Seigneur soit avec vous », les quatre salutations de la célébration eucharistique

    « Lorsque le chant d’entrée est fini, le prêtre, debout à son siège, fait le signe de la croix avec toute l’assemblée. Ensuite, en saluant la communauté rassemblée, il lui signifie la présence du Seigneur. Cette salutation et la réponse du peuple manifestent le mystère de l’Eglise rassemblée. » (Présentation générale du Missel romain, n° 50) Ce dialogue nous est familier et, par quatre fois, la célébration eucharistique le met en œuvre.

  • Catéchèse du pape : La prière eucharistique, « raison même de la célébration »

    Lors de l’audience générale, le Pape François a poursuivi son cycle de catéchèses dédiées à la messe. Il est revenu ce mercredi 7 mars, salle Paul VI, sur la prière eucharistique.