La Pâque des Pères de l’Eglise

Agneau de Dieu (Agnus Dei). Pierre gravée dans l'Eglise Notre Dame, Rivière, Indre et Loire (37), Centre, France.

Agneau de Dieu (Agnus Dei). Pierre gravée dans l’Eglise Notre Dame, Rivière, Indre et Loire (37), Centre, France.

Par Dominique Gonnet, s.j.

Résumé

La fête de Pâques, issue du judaïsme, est liée à la mort et à la résurrection du Christ. Elle n’a pas été tout de suite christianisée, le dimanche restant le jour du Seigneur. Non sans débat, la fête a été célébrée le dimanche suivant le 14 nisan, jour de la Pâque juive. Sa célébration a été le moment par excellence de la célébration du baptême. L’auteur évalue comment les étymologies supposées du mot Pascha, rattaché à paschein, souffrir, ou bien à l’idée de passage (pascha-transitus) ont joué ou non sur la compréhension de la fête.

Il montre aussi comment les différentes harmoniques de la fête : sacrifice de l’agneau pascal, sortie d’Egypte, passion et résurrection du Christ, conversion individuelle et mystère central de la foi, baptême et eucharistie, ont été associées entre elles par différents Pères des premiers siècles de l’Église. L’histoire se mêle ainsi à un développement thématique, jusqu’à ce que l’année liturgique déploie à travers le temps ce que la fête de Pâques rassemblait en elle-même.

 

Article extrait de la revue La Maison-Dieu, n°240, 2004, p 33-57

Télécharger l’article intégral ci-contre.

 

Télécharger l’article complet en PDF :

La Pâque des pères de l’Eglise

La Semaine sainte

Catéchèse & Catéchuménat

Sur eglise.catholique.fr

vignette Careme 2020 (26)

Sur TV.catholique.fr

Approfondir votre lecture

  • Cierge allumé pour la Vigile pascale : Bénis le Seigneur, ô mon âme ;
Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
Revêtu de magnificence,
tu as pour manteau la lumière ! Ps 103 (104)

    Carême et liturgie, un même défi : le Mystère pascal au centre de nos vies !

    Dans son message pour le Carême 2020, le pape François invitait à accueillir l’appel à nous laisser réconcilier avec Dieu (2 Co 5, 20) en fixant davantage « le regard du cœur sur le Mystère pascal ». Remettre au centre le Mystère pascal permet en effet d’entrer dans « un dialogue ouvert et sincère avec Dieu ». Et selon le Pape, grâce à ce dialogue, il devient alors plus facile aux disciples que nous sommes de devenir « sel de la terre et lumière du monde » (Mt 5, 13‑14). Or l’invitation vaut bien au-delà du Carême.

  • Pupitre.

    Quels chants choisir pour célébrer la Semaine Sainte chez soi en temps de confinement ?

    Ces pistes de chants et de musique liturgique sont proposées par le département Musique du SNPLS afin d’accompagner les propositions de célébrations liturgiques à domicile des diocèses, paroisses, et d’aider chacun à vivre et célébrer cette Semaine Sainte « confinée » à la maison, que ce soit seul, en communauté, en famille, entre colocataires …

  • Le Dimanche des Rameaux, l'Eglise célèbre l'entrée messianique de Jésus à Jérusalem : « Dans la foule, la plupart étendirent leurs manteaux sur le chemin ; 
d’autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route. » (Mt 21, 8)

    Note pastorale au sujet des célébrations de la Semaine Sainte 2020

    Le contexte épidémique et les dispositifs de confinement des personnes ont des conséquences importantes sur l’ensemble des célébrations de la Semaine Sainte et particulièrement du Triduum pascal. Autrement dit, en dehors des communautés religieuses ou monastiques, la majorité des prêtres célébreront ces offices en tout petit comité voire seul.