La vie sacramentelle

Nous sommes invités à penser l’existence chrétienne non seulement comme résultant des sacrements qui la nourrissent, la fortifient et la perfectionnent mais comme étant une vie toute entière sacramentelle dans laquelle toute réalité est discernée, reçue et vécue comme don de Dieu. Dans cette perspective, la célébration constitue le centre de gravité de la vie chrétienne parce qu’elle est une rencontre effective entre Dieu et les hommes, entre vie divine et vie humaine. Elle engage les personnes dans un dynamisme de transformation qui prend sa source dans le mystère pascal du Christ.

– Sophie Gall-Alexeeff, session SNCC, « Accompagner les familles vers le baptême des enfants de 0 à 7 ans », 14 et 15 mars 2016

  • Qu’est-ce qu’un sacrement ?

    Signes extérieurs de la grâce intérieure, les sacrements correspondent à la nature humaine, à la fois spirituelle et sensible. Des gestes, des paroles, des symboles sont utilisés tout au long de la liturgie sacramentelle car, en tant qu’être humain, nous avons besoin de voir, d’entendre, de toucher et de sentir.

  • Les sacrements et leurs rituels, initiative et grâce divines

    L’une des premières caractéristiques de l’Alliance dans la Bible est l’élection, la faveur gratuite et miséricordieuse de Dieu à l’égard des hommes. L’initiative revient toujours à Dieu qui appelle et choisit librement, gracieusement.

  • Sacrements et conversion pascale

    La mise en œuvre du concile Vatican II a renouvelé la pastorale sacramentelle : la rénovation des rituels et de la célébration s’est accompagnée de la généralisation d’une préparation aux sacrements. Aujourd’hui, cette pastorale connait des évolutions sous l’influence du catéchuménat, de nouvelles orientations pour la catéchèse. On vise à ce que l’ensemble préparation-célébration soit une véritable initiation à la grâce du sacrement, à ce qu’il révèle et engage pour une vie chrétienne.

  • La Parole de Dieu dans la préparation des sacrements

    Pour préparer à un sacrement, les rituels offrent un appui certain ! Mais il peut arriver que nous ne voyions pas le lien entre le geste à faire et la parole de Dieu à proclamer. On choisit, privilégie l’un par rapport à l’autre. Que faire ?

  • Célébration de l’Eucharistie : « Vous êtes le corps du Christ »

    D’après une intervention de Maxime Leroy, directeur du CIPAC (Centre de formation pastorale et d’animation catéchétique interdiocésain, à Lille) lors d’une journée diocésaine des équipes liturgiques dans le diocèse d’Arras en avril 2000. « La liturgie – et tout spécialement l’eucharistie – est à la fois la source et le sommet de toute vie chrétienne » nous dit le Concile Vatican Il au n°10 de sa Constitution sur la Sainte Liturgie. Source et sommet de toute notre vie. Mais qu’est-ce donc que la vie ?

Approfondir votre lecture

  • Initiation chrétienne

    Par les sacrements de l’initiation chrétienne, les hommes, délivrés de la puissance des ténèbres, morts avec le Christ, ensevelis avec lui et ressuscités par lui, reçoivent l’Esprit d’adoption des fils et célèbrent avec tout le peuple de Dieu le mémorial de la mort et de la résurrection du Seigneur.

  • Mariage et Ordre

    Deux sacrements, l’ordre et le mariage, sont ordonnés au salut d’autrui. S’ils contribuent également au salut personnel, c’est à travers le service des autres qu’ils le font. Ils confèrent une mission particulière dans l’Église et servent à l’édification du peuple de Dieu.

  • Sacrements de guérison

    La pastorale sacramentelle est un processus ecclésial qui demande d’accueillir les personnes, de favoriser leur progression, de célébrer le sacrement et de se préoccuper de sa réception dans la durée. Elle initie aux symboles des chrétiens et au langage divin qui structure les personnes en corps ecclésial. En effet, la foi atteint la communion aux […]