Crise sanitaire COVID-19 et confinement : s’unir par la prière aux funérailles d’un proche

 « Avant de commencer la célébration, il sera bon de disposer un petit espace-prière avec par exemple une croix et une bougie allumée à côté. »

« Avant de commencer la célébration, il sera bon de disposer un petit espace-prière avec par exemple une croix et une bougie allumée à côté. »

En ce temps de confinement, vivre le deuil d’un proche devient plus douloureux encore. Le diocèse de Saint-Etienne a publié une proposition de temps de prière à vivre à la maison pour s’unir à un temps de funérailles.

Temps de prière à la maison pour ceux qui ne peuvent participer aux funérailles

Avant de commencer la célébration, il sera bon de disposer un petit espace-prière avec par exemple une croix et une bougie allumée à côté. On pourra aussi déposer une photo, un objet, un souvenir qui relie à la personne défunt.

Ouverture

L’épidémie ne nous permettant pas de participer aux funérailles de N….. nous voulons exprimer, par ce temps de prière, l’affection que nous lui portons et nous le confions au Seigneur, en communion avec tous ceux qui sont touchés par ce départ. Que nos paroles, gestes et silences soient prières pour N….., que le Seigneur l’accueille en sa lumière.

Avec confiance, nous pouvons tracer sur nous le signe de la croix « Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. »

Mémoire du défunt

Dans notre cœur, nous faisons mémoire de N, de nos relations, de tous les moments vécus avec N. Cette photo, cet objet, ce souvenir nous le rappelle. Les uns et les autres, nous pouvons prendre le temps d’exprimer en quelques mots un aspect de la vie de N. que nous voudrions rappeler devant le Seigneur pour dire « à-Dieu à N. ».

Rite de la lumière

(On peut allumer une bougie)

Cette flamme qui vient de Toi, Seigneur, lumière dans notre obscurité, qu’elle éclaire ce pas que nous avons à faire pour repartir dans l’espérance.

Prière d’ouverture

Seigneur Jésus Christ, en cette heure de peine

, nous nous tournons vers toi :

tu es venu vivre et mourir en ce monde,

pour que tout homme ait la vie avec toi.

Ouvre nos cœurs à cette espérance,

nous t’en prions, toi qui es vivant avec le Père et le Saint-Esprit, maintenant

et pour les siècles des siècles. Amen.

Première lecture

Lettre de saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens 1 Th 4, 13-14.17d-18

Frères, Nous ne voulons pas vous laisser dans l’ignorance au sujet de ceux qui se sont endormis dans la mort ; il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres, qui n’ont pas d’espérance. Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité ; de même, nous le croyons aussi, ceux qui se sont endormis, Dieu, par Jésus, les emmènera avec lui. Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur. Réconfortez-vous donc les uns les autres avec ce que je viens de dire. 2

Psaume 129

R/ Je mets mon espoir dans le Seigneur, je suis sûr de sa parole.

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
Seigneur, écoute mon appel !
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ?
Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.

Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore ;
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore,
attends le Seigneur, Israël.

Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
près de lui, abonde le rachat.
C’est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.

Évangile Jean 14, 1-6

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Que votre cœur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : “Je pars vous préparer une place” ? Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi. Pour aller où je vais, vous savez le chemin. » Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. »

Prière universelle

Seigneur, tu regardes avec tendresse N… qui vient de nous quitter.
Qu’il trouve auprès de Toi la joie éternelle.

Seigneur tu sais combien nous sommes tristes.
Donne-nous la force de la foi, la lumière de l’espérance et l’élan de la charité pour traverser cette épreuve ensemble et avec Toi.

Seigneur nous te prions pour ceux qui connaissent la souffrance et la maladie et pour tout ceux qui les soignent.
Accorde à chacun le courage et la foi pour vivre ces épreuves avec Toi.

Seigneur nous te prions pour l’Eglise dont la mission est de révéler aux hommes ton amour.
Que cette Bonne Nouvelle soit accueillie par tous ceux qui te cherchent.

Prière d’action de grâce

Seigneur, Dieu notre Père, tu sais notre peine pour le départ douloureux de N…..

Pourtant nous nous souvenons de tout ce qu’il a fait

de beau et de bon dans sa vie,

nous savons tout ce que nous avons reçu de lui, en nous t’en disons merci.

Il avait aussi ses fragilités et ses limites, accorde-lui ton pardon.

Nous nous rappelons que ton Fils Jésus Christ, par sa mort sur la croix, a rassemblé toutes solitudes ; et par sa vie plus forte que la mort, il nous assure que nous vivrons. C’est pourquoi avec tous ceux qui nous ont précédés et qui sont vivants près de toi, nous osons te dire :

Notre Père

qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Pardonne-nous nos offenses,

comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.

Amen.

Recommandation à Dieu du défunt

Seigneur, notre Dieu, nous te recommandons (notre frère/sœur) N. dont tu as fait ton enfant par la grâce du baptême.

Tu lui as donné ton amour tout au long de sa vie ;

maintenant qu’il/elle a quitté ce monde,

délivre-le/la de tout mal, conduis-le/la dans ton paradis,

où il n’y a plus ni deuil, ni larme, ni douleur, mais la joie et la paix,

avec ton Fils et le Saint-Esprit, pour les siècles de siècles.

Prière à Marie

Marie toi qui étais au pied de la croix et souffrais en voyant Jésus ton Fils,

Aide-nous dans cette épreuve.

Dans l’espérance de la résurrection, ensemble nous te prions :

Je vous salue pleine de grâce,

Le Seigneur est avec vous,

vous êtes bénie entre toutes les femmes

et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.

Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous,

pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.

Après le confinement

Une fois l’épidémie passée, une messe sera célébrée pour les défunts de la paroisse.

D’après une proposition du diocèse de Saint-Etienne

Approfondir votre lecture

  • 9 mai 2018 : Illustration de la Semaine sainte, de la fêtes des Rameaux aux baptêmes lors de la Vigile pascale. France.

    Rameaux 2020 : Repères et proposition d’une bénédiction des rameaux à la maison

    Cette année, l’épidémie de COVID-19 oblige à vivre autrement les jours saints. La privation de rassemblement sera d’autant plus vive que la Semaine Sainte est d’ordinaire un temps fort de vie communautaire à la suite du Christ. Beaucoup s’uniront donc par la prière aux évêques et aux prêtres qui célébreront en petits comités les mystères saints, parfois devant l’écran ou par la radio. Beaucoup vivront aussi chez eux les jours saints sous la forme adaptée de liturgies domestiques.

  • 14 avril 2019 : Servants de messe tenant  des palmes lors du dimanche des Rameaux. Paroisse Saint Jean Baptiste de Belleville, Paris (75), France.

    COVID-19 : Note complémentaire concernant la bénédiction des rameaux

    La bénédiction des rameaux appartient à un rite complet intitulé « Entrée Messianique du Seigneur à Jérusalem » qui peut prendre trois formes au choix selon les conditions de mise en œuvre, tel que le rappelle la Note concernant la célébration de la Semaine Sainte 2020 du 27 mars 2020.

  • « Seigneur, Dieu de l'univers, fais-nous revenir ; que ton visage s'éclaire, et nous serons sauvés. » (Ps. 79)

    Vivre la pénitence en Carême : les pistes du rituel

    « Dieu fais-nous revenir » (Psaume 79). Ce cri du psalmiste devient souvent le nôtre, lorsque nous réalisons, qu’à cause de notre faiblesse ou du péché, nous avons besoin de renouer avec lui ou tout simplement d’intensifier notre vie baptismale. Chacun alors pense spontanément au sacrement de la pénitence et de la réconciliation, qui représente le chemin de la conversion privilégié dans l’Eglise latine depuis le Moyen Age jusqu’à une période récente. Or l’épidémie nous prive de ce chemin.