Le mystère pascal au coeur de la liturgie

30 Mars 2013 : Le Feu pascal. Première vigile pascale, célébrée par P. Régis CHARRE, curé de Vaulx-en-Velin, dans la nouvelle église Saint-Thomas. Vaulx-en-Velin, France. March 30th, 2013 : First Easter vigl presided by Fr Régis CHARRE in the new chuch of St Thomas. Vaulx-en-Velin, France.

30 Mars 2013 : Le Feu pascal, église Saint-Thomas. Vaulx-en-Velin.

Par le père Bernard Maitte, Prêtre, professeur au séminaire d’Aix et responsable du département de pastorale et spiritualité de l’ISTR de Marseille. Membre du SNPLS

« A quoi servirait-il de naître sans le bonheur d’être sauvé. » (Exultet).

Le Mystère pascal est au cœur de la liturgie et « l’Eglise célèbre le mystère pascal, en vertu d’une tradition apostolique qui remonte au jour même de la résurrection du Christ, chaque huitième jour, qui est nommé à bon droit le jour du Seigneur, ou dimanche. Ce jour-là, en effet les fidèles doivent se rassembler pour que, entendant la Parole de Dieu et participant à l’Eucharistie, ils fassent mémoire de la passion, de la résurrection et de la gloire du Seigneur Jésus et rendent grâces à Dieu qui les « a régénérés pour une vivante espérance par la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts ». Aussi le jour dominical est-il le jour de fête primordial » (SC 106).

Pie XII en 1951 remet la Vigile Pascale au centre de la vie de l’Eglise, et « la liturgie des sacrements et sacramentaux fait que…les événements de la vie sont sanctifiés pas la grâce divine qui découle du mystère pascal » (SC 61).

La liturgie est l’action du Christ pour son peuple, passant par le sacrifice sur la croix et la résurrection dans la profondeur de la nuit. La liturgie réalise le don de cette vie qu’il fait aux hommes, par-delà temps et lieux. Entrer dans cette action du Seigneur pour nous, c’est percevoir le propre mouvement de notre existence désormais pascale, c’est une invitation à vivre tous les passages des ténèbres à la Lumière.

Approfondir votre lecture

  • Évangéliaire ouvert un Dimanche de Pâques.

    Naître aujourd’hui à la vie de Dieu : le mystère pascal

    À la fin de l’été 1993, je travaillais avec un groupe d’étudiantes et d’étudiants de l’Institut de pastorale de Montréal sur les rapports entre liturgie et justice sociale. Alors que je tentais de leur expliquer ma compréhension de leur articulation dans leur commun enracinement dans le mystère pascal, je fus interrompue par un participant – un animateur de pastorale très engagé – qui me lança :

  • 15 avril 2017 : Vigile pascale dans l'église Notre Dame de la Croix à Paris (75), France.

    Sacrements et conversion pascale

    La mise en œuvre du concile Vatican II a renouvelé la pastorale sacramentelle : la rénovation des rituels et de la célébration s’est accompagnée de la généralisation d’une préparation aux sacrements. Aujourd’hui, cette pastorale connait des évolutions sous l’influence du catéchuménat, de nouvelles orientations pour la catéchèse. On vise à ce que l’ensemble préparation-célébration soit une véritable initiation à la grâce du sacrement, à ce qu’il révèle et engage pour une vie chrétienne.

  • Veillée pascale

    Destin du mystère pascal dans la Christologie

    Le mystère pascal a retrouvé sa place au centre de la liturgie dans le renouveau conciliaire de Vatican II. L’expression du salut s’était en effet focalisée jusqu’alors dans une théologie de la rédemption essentiellement fondée sur la satisfaction.