Immaculée Conception de la Vierge Marie, le 8 décembre

24 décembre 2013 : Enfant allumant une veilleuse Eglise de la Trinité, Paris (75), France Decembre 24, 2013: Christmas Mass. Eglise de la Trinité, Paris, France.

Décembre 2013 : Enfant allumant une veilleuse Eglise de la Trinité, Paris (75), France.

La solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie est fêtée le 8 décembre. La Tradition de l’Église reprise dans un dogme le 8 décembre 1854, reconnaît à la mère du Christ une conception sans péché originel, en vue de sa maternité divine.

« Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon exulte en mon Dieu. Car il m’a enveloppée du manteau de l’innocence, il m’a fait revêtir les vêtements du salut, comme une mariée met ses bijoux. » (Isaïe 61, 10)

« Sainte Marie Mère de Dieu ». Dès les premiers siècles, l’Église a formulé dans sa prière l’essentiel de sa foi concernant la Mère de Jésus (Concile d’Éphèse en 431). Mais il fallut ensuite un long temps pour découvrir peu à peu les merveilles de grâce (A 2), que contenaient ces mots jaillis spontanément des lèvres du peuple chrétien. Saint Irénée avait pressenti l’immaculée conception de Marie, lorsqu’il saluait en elle « la nouvelle Ève». Ce n’est poutsant qu’au XVe siècle que nous voyons l’Église exposer formellement dans sa liturgie : « Dieu a préparé à son Fils une demeure digne de lui par la conception immaculée de la Vierge Marie », « préservant celle-ci de tout péché par une grâce venant déjà de la mort de ce Fils » (P 1). La formule est d’une telle plénitude qu’elle devait être reprise presque textuellement dans la définition dogmatique du pape Pie IX de 1854.

L’Immaculée Conception n’est pas seulement pour Marie la préservation du mal, elle est plénitude de grâce : Dieu l’a « comblée de grâce » (Pr), « enveloppée du manteau de l’innocence » (A 1). Comme son assomption, la conception immaculée de Marie est fondée sur sa maternité divine (Pr, P 1, A 2). Comme en son assomption, Marie est, en sa conception immaculée, l’image anticipée de l’Église, la fiancée sans ride, sans tache, resplendissante de beauté» (Pr), « sainte et immaculée » (Ep 5, 27).

Marie

Le saint du jour

Sur www.nominis.cef.fr

Sainte Lucie de Syracuse - Vierge et martyre en Sicile (✝ v. 305)

Vierge et martyre à Syracuse, elle est victime de la persécution de Dioclétien en 304. Son nom même évoque la lumière, mais sa vie reste dans l'ombre. Elle fut très…

Approfondir votre lecture

  • 20 mars 2011 : Prière eucharistique lors de la messe Egl. Notre-Dame d'Espérance, Paris (75), France. Le rose symbolise la joie.

    L’Avent, pédagogie de l’espérance

    Par Bénédicte-Marie de la Croix Mariolle, Petite Sœur des Pauvres, membre du service de PLS du diocèse de Rennes   Les lectures et les formulaires de l’Avent mettent progressivement en scène trois figures bibliques éminentes, trois figures de l’espérance : Isaïe, Jean-Baptiste, Marie. Isaïe, prophète des temps messianiques et de la consolation à venir, puis, à…

  • 29 Novembre 2014 : Un couple prie devant une satue de la Vierge lors de la prière commune avant de partir en évangélisation de rue ( mission dans le quartier ), dans le cadre de la campagne de l'Avent 2014 initiée par le diocèse de Paris. Paroisse Sainte Trinité. Paris (75), France.

November 29th, 2014: Street evangelism for Advent 2014. Holy Trinity parish. Paris, France.

    Mai, le mois de Marie dans l’année liturgique

    Par Jean Évenou, Prêtre du diocèse de Quimper, ancien membre de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements   Le mois de Marie est né à Rome autour du Collège romain tenu par les jésuites, avant d’atteindre la France seulement à la veille de la Révolution. C’est au XIXe siècle qu’il…

  • 25 décembre 2015 : Représentation de la Sainte Famille et illuminations dans les rues du village de Ramatuelle, Var (83), France.

December 25, 2015: The Holy Family and illuminations in the streets of Ramatuelle, France.

    Noël et la piété populaire

    Par Hervé Destrès, Curé de Villedieu-les-Poëles (50)   L’Avent et Noël sont accompagnés de nombreuses manifestations populaires qu’il est bon de conserver tout en leur redonnant un sens compréhensible aujourd’hui. Tout en rappelant la priorité des célébrations de l’année liturgique sur les autres pratiques de dévotion, le Directoire sur la piété populaire et la liturgie présente les significations…