Immaculée Conception de la Vierge Marie, le 8 décembre

24 décembre 2013 : Enfant allumant une veilleuse Eglise de la Trinité, Paris (75), France Decembre 24, 2013: Christmas Mass. Eglise de la Trinité, Paris, France.

Décembre 2013 : Enfant allumant une veilleuse Eglise de la Trinité, Paris (75), France.

La solennité de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie est fêtée le 8 décembre. La Tradition de l’Église reprise dans un dogme le 8 décembre 1854, reconnaît à la mère du Christ une conception sans péché originel, en vue de sa maternité divine.

« Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon exulte en mon Dieu. Car il m’a enveloppée du manteau de l’innocence, il m’a fait revêtir les vêtements du salut, comme une mariée met ses bijoux. » (Isaïe 61, 10)

« Sainte Marie Mère de Dieu ». Dès les premiers siècles, l’Église a formulé dans sa prière l’essentiel de sa foi concernant la Mère de Jésus (Concile d’Éphèse en 431). Mais il fallut ensuite un long temps pour découvrir peu à peu les merveilles de grâce (A 2), que contenaient ces mots jaillis spontanément des lèvres du peuple chrétien. Saint Irénée avait pressenti l’immaculée conception de Marie, lorsqu’il saluait en elle « la nouvelle Ève». Ce n’est poutsant qu’au XVe siècle que nous voyons l’Église exposer formellement dans sa liturgie : « Dieu a préparé à son Fils une demeure digne de lui par la conception immaculée de la Vierge Marie », « préservant celle-ci de tout péché par une grâce venant déjà de la mort de ce Fils » (P 1). La formule est d’une telle plénitude qu’elle devait être reprise presque textuellement dans la définition dogmatique du pape Pie IX de 1854.

L’Immaculée Conception n’est pas seulement pour Marie la préservation du mal, elle est plénitude de grâce : Dieu l’a « comblée de grâce » (Pr), « enveloppée du manteau de l’innocence » (A 1). Comme son assomption, la conception immaculée de Marie est fondée sur sa maternité divine (Pr, P 1, A 2). Comme en son assomption, Marie est, en sa conception immaculée, l’image anticipée de l’Église, la fiancée sans ride, sans tache, resplendissante de beauté» (Pr), « sainte et immaculée » (Ep 5, 27).

Marie

  • 8 octobre 2011 : Diacres assistant à l'ordination de sept nouveaux diacres permanents en la Cath. Notre-Dame, Paris (75), France.

    Fleurir Marie

    Que dire sur Marie ? Il y a tant de choses et tant ont été proclamées, chantées par une multitude : « Toutes les générations te diront bienheureuse ! » Les litanies déclinent sans fin les sentiments d’admiration, d’amour, de reconnaissance : « comblée de grâce », favorisée de Dieu : ce terme qui, en hébreu, nous renvoie à la Bien-aimée, la « favorisée » du Cantique des cantiques…

  • 13 septembre 2010 : Salve Regina devant la Statue de Notre-Dame du Salut (XIIIe) à l'issue de l'inauguration de la Chapelle de l'auberge de jeunesse Adveniat, oeuvre des Assomptionnistes. Paris (75) France.

September 13th, 2010 : Inauguration of Adveniat Youth Hostal chapel Paris (75) France.

    Le répertoire des chants à Marie

    13 septembre 2010 : Salve Regina devant la Statue de Notre-Dame du Salut (XIIIe) à l'issue de l'inauguration de la Chapelle de l'auberge de jeunesse Adveniat, oeuvre des Assomptionnistes. Paris (75) France.September 13th, 2010[...]

  • Vierge Marie

    Les grands témoins de l’attente : Isaïe, Jean-Baptiste, Marie

    L’Avent ouvre le rideau sur une nouvelle année liturgique. Il préside à sa manière à l’avènement d’un cycle dont Pâques est le centre vivifiant. Aussi tourne-t-il nos regards et notre attention vers ce point, qui catalyse la mémoire du mystère de notre salut, en nous faisant entrer dans l’ultime préparation de sa réalisation.

  • 20 mars 2011 : Prière eucharistique lors de la messe Egl. Notre-Dame d'Espérance, Paris (75), France. Le rose symbolise la joie.

    L’Avent, pédagogie de l’espérance

    Les lectures et les formulaires de l’Avent mettent progressivement en scène trois figures bibliques éminentes, trois figures de l’espérance : Isaïe, Jean-Baptiste, Marie.

Le saint du jour

Sur www.nominis.cef.fr

Sainte Victoire - martyre des premiers siècles

A Hippone (près de l'actuelle Bône, Algérie) on vénérait 20 martyrs des premiers siècles parmi lesquels saint Augustin cite, dans un sermon prononcé le jour de leur fête, vers 400,…

Approfondir votre lecture

  • 30 septembre 2017 : Répétition du groupe Etincelo dans la crypte de l'église Saint François d'Assise, à l'occasion du jubilé des 800 ans de la présence des Franciscains en France. Paris (75), France.

    Proposition de la Province de Rouen pour chanter pendant le temps de Noël

    La cote du temps de Noël est « F ». Voici les proposition de chants de la Province de Rouen pour les célébrations qui jalonnent le temps de la Nativité : Messe de la nuit et messe du jour de la Noël, Dimanche de la Sainte Famille, Baptême du Seigneur, Solennité de Sainte Marie Mère de Dieu, Épiphanie du Seigneur.

  • ALSACE : PAYSAGES - SOUS-BOIS- ROUTE ET CHEMIN EN CAMPAGNE - ARBRE FRUITIER ( POMME ).

    L’été, le temps des pèlerinages

    Le pèlerinage est une expérience personnelle vécue à la suite d’une décision volontaire dont les motivations peuvent être multiples. Mais quelles que soient les motivations, le pèlerin s’engage dans une démarche particulière qui peut le modifier, le transformer. Le pèlerinage est une forme particulière de piété personnelle qui peut être communautaire. La pratique des pèlerinages est universelle et se retrouve dans toutes les cultures.

  • Aout 2008: Statuette de la Vierge, bas. Notre-Dame du Rosaire, Lourdes (65), France.

    La prière du Rosaire

    A son origine, le rosaire est la prière de ceux qui ne sont pas assez savants pour lire les Psaumes, en particulier les « frères » dans les monastères. De même qu’il y a 150 psaumes, le Rosaire est composé de 150 Je vous salue Marie répartis en 15 dizaines précédées d’un Notre Père. Pendant chaque dizaine, on médite un mystère du Christ.