Le discours du pape François pour les cinquante ans de Musicam Sacram

30 août 2017 : Portrait du pape François qui salue la foule à son arrivée à l'audience hebdomadaire sur la place Saint Pierre au Vatican. August 30, 2017: Pope Francis is waving during the weekly general audience at St Peter's Square in the Vatican.

30 août 2017 : Portrait du pape François qui salue la foule à son arrivée à l’audience hebdomadaire sur la place Saint Pierre au Vatican.

Le département Musique du SNPLS vous propose un retour sur le discours prononcé par le pape François à l’occasion des cinquante ans de Musicam Sacram, le 4 mars 2017.

Comme souvent, les discours du pape François retiennent l’attention par leur ton direct et par leur souci pastoral.  Son discours à l’occasion des cinquante ans de Musicam Sacram, le 4 mars 2017 n’échappe pas à la règle. En peu de mots, le pape s’inscrit dans le sillage de ses prédécesseurs, tout en tournant cet héritage vers les nouveaux horizons qui s’ouvrent aujourd’hui.

Nous avons sollicité plusieurs auteurs pour un décryptage.

  • Le P. Sébastien Guiziou, Curé de Quimper – Saint-Corentin, a été frappé par les propos qui mettent en valeur l’interdisciplinarité : celle-ci favorise la rencontre et le dialogue, l’œcuménisme, la mission, la formation.
  • Jo Akepsimas, auteur, compositeur, interprète, orchestrateur et directeur artistique, nous fait profiter du recul considérable qui est le sien : il met en regard les propos du pape avec ceux de ses prédécesseurs.
  • Joseph Thirouin, chantre-animateur en paroisse, compositeur et cofondateur du site psaumedudimanche.fr, se penche sur la notion de patrimoine évoquée dans le discours.
  • Philippe Barras, enseignant à l’Institut Supérieur de Liturgie, directeur du Centre interdiocésain de pastorale catéchétique de Lille et directeur de rédaction de La Maison-Dieu, aborde la difficile question de l’inculturation abordée par le pape François.
  • Olivier de Cagny, curé de la paroisse Saint-Louis en l’île à Paris et responsable de la Commission diocésaine de pastorale sacramentelle et liturgique du diocèse de Paris, nous rappelle en peu de mots la signification de la participation active des fidèles.
  • Vincent Decleire, compositeur, organiste, professeur d’analyse et de formation musicale à Sevran en Seine-Saint-Denis, nous fait comprendre ce que l’émotion peut apporter à la liturgie. La question n’avait jamais été formulée par un pape de cette façon.
  • Enfin, P. Marcel Metzger, professeur émérite de la faculté de théologie catholique de l’université de Strasbourg et curé « multicampanaire » aux environs de Strasbourg, met en avant le souhait œcuménique du pape.

Les articles du dossier

La Maison-Dieu 290 décembre 2017 Musicam Sacram