Laudes, office du matin

prière des heures, religieuseLes laudes, prière du matin, célèbrent la résurrection du Christ « soleil levant » et le jour nouveau en sa naissance. Elles sont donc chantées avant toute activité.

Qu'est-ce que l'office des Laudes ?

  • Gerbera, branches de Camellia sasanqua, Veronique arbustive et Heuchère rouge.

    Fleurir pour la Liturgie des Heures

    La Liturgie des Heures, en lien avec la lumière du jour et la tombée de la nuit, rythme et alimente les différents moments de la journée des moines, moniales, religieux, religieuses, prêtres et diacres. Elle est peu répandue dans nos paroisses, mais depuis Vatican II , chaque chrétien est invité à ce dialogue journalier, communautaire entre Dieu et les hommes.

  • La Bible

    La Parole de Dieu et son répons, au centre de la Liturgie des Heures

    Pourquoi ici une étude spéciale de la parole de Dieu avec son répons, comme si, à l’office, cette Parole était seulement présente dans la lecture qui en est proposée au centre de chaque heure ? N’en sont-ils pas issus les psaumes, les cantiques de l’Ancien et du Nouveau Testament, le Notre Père, et ces « morceaux choisis » que sont les antiennes et les versets ?

  • 6 août 2015 : Jeune fille priant durant l'office pour l'unité des Chrétiens, lors du festival "Welcome to Paradise", organisé par la communauté du Chemin Neuf et qui a rassemblé 2000 jeunes du monde entier à l'abbaye d'Hautecombe, Saint-Pierre-de-Curtille (73), France.

August 6, 2015: "Welcome to Paradise festival", 2000 young adults came from around the world to Hautecombe abbey (73), France.

    Du silence dans la prière

    La prière jaillit du silence, se nourrit du silence et y conduit. Le cri qui ouvre la prière matinale ne peut jaillir que d’un silence : silence de la nuit, silence de la création, silence de la créature. Et déjà ce silence est prière ; sans lui, la Parole ne pourrait pas se dire. Après le mystère de la nuit, le mystère de l’espérance de l’aube entre dans nos vies et féconde un silence de foi. Tantôt c’est l’Esprit qui fait « surgir dans le silence la Parole qui nous recrée », Esprit qui « fait tressaillir le silence au fond de toute créature ». Tantôt c’est l’Emmanuel « Jésus, Verbe et réponse, qui vient ébranler nos silences [pour] libérer notre voix ».

  • 12 avril 2008: Jeune en prière lors du rassemblement organisé par "jeunesse 2000", 48 h pour Jésus avec les Franciscains du Bronx, Paris (75), France.

    La prière d’intercession, matin et soir

    Nous sommes tous concernés. Il est bon que les personnes qui prient avec la Liturgie des Heures reprennent conscience de ce que l’Eglise leur demande matin et soir. Il est bon aussi que les personnes qui rédigent la prière universelle de la messe découvrent la richesse de plus de mille prières d’intercession qu’on trouve au long des quatre semaines, de l’avent, du temps de Noël, du Carême, du Temps Pascal, des fêtes et des communs.

  • 19 août 2011 : Moine lisant son bréviaire lors de la Via Crucis avec BXVI lors des JMJ 2011, Paseo de Recoletos, Madrid, Espagne.

2011 August 19th : Via Crucis with BXVI during WYD 2011, Paseo de Recoletos, Madrid, Spain

    « Au matin, je me tourne vers toi ! » : la prière de louange

    La prière du matin porte la marque spécifique de l’acte liturgique qu’elle met en œuvre : la louange. L’émerveillement de la louange est à la fois un acte spontané de l’homme et un don de Dieu. À cet égard, le verset d’introduction de l’office est significatif : Seigneur, ouvre mes lèvres et ma bouche publiera ta louange.

  • 31 mars 2013 : Reflets des vitraux sur le sol de la Basilique Cathédrale de Saint-Denis (93), France.

March 31, 2013: Reflecting of the stained glass on the floor of the Cathedral Basilica of Saint-Denis (93), France.

    La prière des Laudes vécue en paroisse

    « Laudato si mi Signore ! » : « Loué sois-tu mon Seigneur… » disait saint François d’Assise. Et moi ? Comment te dire chaque jour « je t’aime, Seigneur » ? Comment le chanter et le vivre ? Et si je prenais le temps de participer aux laudes, de chanter avec le groupe qui se réunit à l’église Saint-Philippe-du-Roule (Paris, 8e) chaque matin, en semaine ?

  • Cloître

    Prier dans la journée

    Matin, soir, occasions diverses … comment sanctifier sa journée en y trouvant des occasions de prier ?

Présentation Générale de la Liturgie des Heures

37  » Les laudes, comme prières du matin, et les vêpres, comme prières du soir, qui, d’après la vénérable tradition de l’Eglise universelle, constituent les deux pôles de l’office quotidien, doivent être tenues pour les Heures principales et elles doivent être célébrées en conséquence. « 

38 Les laudes matinales sont destinées à sanctifier les heures du matin et sont organisées en conséquence, comme on le voit par bon nombre de leurs éléments. Leur caractère matinal est très bien exprimé par ces paroles de saint Basile le Grand:  » Louange du matin, pour consacrer à Dieu les premiers mouvements de notre âme et de notre esprit, pour que nous n’entreprenions rien avant de nous être réjouis à la pensée de Dieu, selon ce qui est écrit: ‘Je me suis souvenu de Dieu et j’y ai pris mes délices’ (Ps 76,4), et pour que nos corps, de même, ne se mettent pas au travail avant que nous ayons accompli ce qui est écrit: ‘Je dirigerai vers toi ma prière, Seigneur; au matin tu exauceras ma voix; au matin je me tiendrai devant toi et je te verrai’ (Ps 5,4-5) .  » De plus, cette Heure, qu’on dit au moment où revient la nouvelle lumière du jour, évoque la résurrection du Seigneur Jésus qui est  » la lumière véritable, éclairant tous les hommes  » (Jn 1,9) et  » le soleil de justice  » (Mi 3,20),  » le soleil levant qui vient d’en haut  » (Lc 1,78). On comprend donc bien la recommandation de saint Cyprien:  » Le matin, il faut prier, afin que la résurrection du Seigneur soit célébrée par une prière matinale . « 

40 On doit donc faire grand cas des offices du matin et du soir comme étant la prière de la communauté chrétienne. Leur célébration publique ou commune doit être favorisée, surtout chez ceux qui vivent en communauté. Elle doit même être conseillée aux fidèles qui ne peuvent pas participer à la célébration commune.

41 Les offices du matin et du soir commencent par le verset d’introduction:  » Dieu, viens à mon aide. Seigneur, à notre secours « , que suit le  » Gloire au Père  » avec  » Au Dieu qui est…  » et  » Alléluia  » (qu’on omet en Carême). Mais tout cela est supprimé à l’office du matin quand celui-ci commence par l’invitatoire.

42 Aussitôt après, on chante ou on dit l’hymne qui convient. Le rôle de l’hymne est de donner à chaque Heure ou à chaque fête sa tonalité propre, et de rendre plus facile et plus joyeuse l’entrée dans la prière, surtout quand la célébration se fait avec le peuple.

43 Après l’hymne, vient la psalmodie, conformément aux nn. 121-125. La psalmodie de l’office du matin comprend un psaume approprié au matin, puis un cantique de l’Ancien Testament et un deuxième psaume, qui est, selon la tradition de l’Eglise, un psaume de louange. La psalmodie de l’office du soir est constituée de deux psaumes (ou de deux sections d’un psaume trop long) appropriés à cette heure et à une célébration avec le peuple, et d’un cantique tiré des épîtres ou de l’Apocalypse.

44 La psalmodie achevée, on fait une lecture, soit brève, soit relativement longue.

45 La lecture brève est choisie suivant le jour, le temps ou la fête. Elle doit être lue et écoutée comme une véritable proclamation de la parole de Dieu, qui propose avec force quelque sentence sacrée, et qui met en lumière des paroles brèves auxquelles on risque de ne pas faire attention au cours d’une lecture continue des Ecritures. La lecture brève change chaque jour dans le cycle de la psalmodie.

46 Cependant, au gré du célébrant, et surtout quand il y a participation du peuple, on peut choisir une lecture biblique plus longue, tirée soit de l’office de lecture, soit des textes lus à la messe, choisie surtout parmi celles qui n’ont pu avoir lieu pour différents motifs. Rien n’empêche non plus de choisir parfois une autre lecture, mieux adaptée, en tenant compte de ce qui est dit sous les nn. 248-249, 251.

47 Lorsque la célébration se fait avec le peuple, on peut y ajouter, quand cela semble indiqué, une brève homélie pour faire mieux comprendre cette lecture.

48 Après la lecture ou après l’homélie, si on le juge bon, on peut observer un temps de silence.

49 Pour répondre à la parole de Dieu, un chant responsorial ou répons bref est proposé, qu’on peut omettre si on le juge bon. On peut cependant le remplacer par d’autres chants répondant à la même fonction et appartenant au même genre, du moment qu’ils sont dûment approuvés pour cet usage par la Conférence épiscopale.

50 On dit ensuite solennellement, avec son antienne, le cantique évangélique, c’est-à-dire le matin le cantique de Zacharie, le Benedictus, et le soir le cantique de la Bienheureuse Vierge Marie, le Magnificat. Ces cantiques, maintenus par l’usage séculaire et populaire de l’Eglise romaine, expriment la louange de la rédemption et l’action de grâce. L’antienne de Benedictus et celle de Magnificat est suggérée par la nature du jour, du temps ou de la fête.

51 Le cantique terminé, le matin on dit des prières pour consacrer à Dieu la journée et le travail, et le soir des intercessions (cf. nn. 179 à 193).

52 Après ces prières ou intercessions, le  » Notre Père  » est dit par tous.

53 Le  » Notre Père  » est suivi par l’oraison de conclusion, qu’on trouve au psautier pour les féries ordinaires et au propre pour les autres jours.

54 Enfin, si la présidence est exercée par un prêtre ou un diacre, c’est celui-ci qui congédie le peuple par la salutation  » Le Seigneur soit avec vous  » et la bénédiction comme à la messe, suivie par l’invitation  » Allez dans la paix du Christ  » et la réponse  » Nous rendons grâce à Dieu « . Autrement, la célébration s’achève par  » Que le Seigneur nous bénisse, etc. « .

Sur le site de l'AELF

RSS Office des laudes

  • Introduction
    V/ Seigneur, ouvre mes lèvres, R/ et ma bouche publiera ta louange.
  • Antienne invitatoire
    Allons au-devant de celui qui vient.
  • Psaume invitatoire : 94
    1 Venez, crions de joie pour le Seigneur, acclamons notre Rocher, notre salut !2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce, par nos hymnes de fête acclamons-le !3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur, le grand roi au-dessus de tous les dieux :4 il tient en main les profondeurs de la terre, et les sommets […]
  • Hymne : Toute forme évanouie
    Toute forme évanouie,vers la seule Figuretu guides notre vie,Jean de la Croix,à travers la nuit obscurede la foi.R/Sans autre lumièreque celle du cœur,nous passerons la dernièrefrontièrevers le Seigneur.Aucun piège ne retientta vigilance extrême,ni chair, ni monde, rien,ni la beauté,et tu vas jusqu'à, toi-même,te quitter.Sur la pente que ton pasencore nous signale,nous entendons ta voixprier l'Epouxde […]
  • Antienne
    Réjouis-toi, Sion, car je viens : j’habiterai au milieu de toi.
  • Psaume : 91
    2 Qu'il est bon de rendre grâce au Seigneur, de chanter pour ton nom, Dieu Très-Haut,3 d'annoncer dès le matin ton amour, ta fidélité, au long des nuits,4 sur la lyre à dix cordes et sur la harpe, sur un murmure de cithare.5 Tes œuvres me comblent de joie ; devant l'ouvrage de tes mains, […]
  • Antienne
    Chantons le nom du Seigneur et rendons gloire à notre Dieu.
  • Psaume : CANTIQUE de Moïse (Dt 32)
    1 Écoutez, cieux, je vais parler ! Que la terre entende les paroles de ma bouche !2 Mon enseignement ruissellera comme la pluie, ma parole descendra comme la rosée, comme l'ondée sur la verdure, comme l'averse sur l'herbe.3 C'est le nom du Seigneur que j'invoque ; à notre Dieu, reportez la grandeur.4 Il est le Rocher : son œuvre […]
  • Antienne
    Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui ? Tu l’as voulu un peu moindre qu’un Dieu.
  • Psaume : 8
    R/ 2 Ô Seigneur, notre Dieu,    qu'il est grand ton nom    par toute la terre ! Jusqu'aux cieux, ta splendeur est chantée3 par la bouche des enfants, des tout-petits : rempart que tu opposes à l'adversaire, où l'ennemi se brise en sa révolte.4 À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts, la lune […]

Approfondir votre lecture

  • Office au Monastère de bénédictines à saint-Thierry (51)

    Complies

    Dernier office du jour, les complies sont chantées avant le repos de la nuit. Chaque communauté ou personne déterminant l’heure du repos.

  • Abbaye de bénédictines à saint-Thierry (51).

    Office des Lectures

    L’office des Lectures, qui offre une riche méditation de l’Écriture, peut être célébré à n’importe quel moment du jour ou de la nuit. D’une communauté à l’autre, la célébration s’insère dans la distribution des offices de manière très variée.

  • La liturgie des Heures en pratique

    En pratique et au quotidien, comment chante-t-on les hymnes, comment psalmodier ? Quelques témoignages et articles pour savoir quand et comment prier avec la prière des Heures.