Solennité du Saint Sacrement ou solennité du Corps et du Sang du Christ

6 août 2015 : Adoration du Saint sacrement lors du festival "Welcome to Paradise", organisé par la communauté du Chemin Neuf, qui a rassemblé 2000 jeunes du monde entier à l'abbaye d'Hautecombe, Eglise de l'abbaye d'Hautecombe, Saint-Pierre-de-Curtille (73), France. August 6, 2015: "Welcome to Paradise festival", 2000 young adults came from around the world to Hautecombe abbey (73), France.

6 août 2015 : Adoration du Saint sacrement lors du festival « Welcome to Paradise », organisé par la communauté du Chemin Neuf, qui a rassemblé 2000 jeunes du monde entier à l’abbaye d’Hautecombe.

La solennité du Corps et du Sang du Christ fut célébrée pour la première fois à Liège en 1247. En 1208, une religieuse, Julienne de Mont-Cornillon eut une vision du Seigneur qui lui fit comprendre la nécessité d’une fête annuelle pour honorer le Sacrement de l’autel. En 1264, le pape Urbain IV instituait une nouvelle solennité qui devait être célébrée en l’honneur du Saint Sacrement le jeudi après l’octave de Pentecôte  (en France, le dimanche suivant).

C’était la première fois qu’un pape imposait une fête nouvelle à toute l’Eglise d’Occident. Elle fut intitulée Fête de l’Eucharistie, Fête Dieu, Fête du très précieux sacrement, Solennité du Corps et du Sang du Christ. Le pape Urbain étant mort très peu de temps après avoir institué la fête nouvelle, elle n’a pas été suivie d’effets. Clément V (1311-1312), puis Jean XXII (1317) l’ont remise en vigueur. La procession du Saint-Sacrement apparaît à la fin du XIIIème. C’est au XVème qu’elle fut reçue à Rome.

Dans l’office, sont exprimés les divers aspects du mystère de l’eucharistie.

 

A partir de l’ouvrage L’Eglise en prière tome IV La liturgie et le temps édition Desclée, Paris 1983

Le saint du jour

Sur www.nominis.cef.fr

Saint René Goupil - Martyr au Canada (✝ 1642)

Médecin, frère lai (laïc) jésuite et coopérateur de saint Isaac Jogues, il était missionnaire chez les Indiens. Il fut tué par un païen d'un coup de hache, à Ossernenon au…

Sur www.tv.catholique.fr

Sur eglise.catholique.fr

Saint-Sacrement-300x169

Approfondir votre lecture

  • Détail du tabernacle de l'Eglise Maria Theotokos, Loppiano, Italie.

    Le tabernacle, lieu de la présence : vocabulaire et aménagement

    Le tabernacle, la tente des Hébreux par laquelle Dieu montre son soutien à son peuple, ce qui annonce l’eucharistie, est devenu, dans le culte catholique, un meuble aux aspects divers. Devant permettre la conservation digne du pain consacrée en même temps que l’exaltation de la Présence réelle, son implantation diffère selon l’époque : distinct ou non de l’autel, incorporé au retable situé dans le chœur ou dans une chapelle. La forme est passée de l’ostentatoire au minimalisme, évolution anecdotique si elle n’était liée au message à transmettre.