L’ordination diaconale

La célébration de l’ordination des diacres permanents est un temps fort pour un diocèse. De par leur insertion professionnelle, associative, ecclésiale, et leur vie familiale, les candidats au diaconat réunissent autour d’eux des personnes fort variées. De plus, ils, se préparent au ministère au sein d’un groupe d’accompagnement et sont souvent très intégrés dans la vie d’une communauté paroissiale ou d’un mouvement. Toutes ces composantes colorent la célébration d’ordination. Il y a donc un équilibre à trouver entre l’identité personnelle des futurs diacres et la dimension ecclésiale et diocésaine de leur ordination. Le lieu de la célébration, la présentation des candidats, la place de l’épouse … sont autant de questions qu’il faut éclairer.

– Célébrer n°397

Le diacre et l'ordination au diaconat

Liturgie et diaconie

  • Journée mondiale des pauvres : la liturgie, une école d’accueil

    A la fin du Jubilé de la Miséricorde, le pape François a voulu instituer une Journée mondiale des pauvres. Il l’a fixée au 33e dimanche du temps ordinaire dans Misericordia et misera, sa lettre de clôture de cette année jubilaire. La troisième édition aura lieu le dimanche 17 novembre 2019.

  • Dimanche et diaconie

    L’Eucharistie, une fraternité à vivre : Faire mémoire du Christ, chaque dimanche, ne saurait se réduire au seul mémorial du repas pascal, sans prise en compte du lavement des pieds et de la recommandation du Seigneur : « C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous (Jn 13, 15) ».

  • Le diacre dans la liturgie byzantine

    Le rôle du diacre dans la liturgie byzantine consiste à faire prier l’assemblée des fidèles, à faire le lien entre elle et celui qui la préside, prêtre ou évêque. De ce fait, le diacre prend la parole au moins aussi souvent que le président de

  • Être évêque : présider aux trois missions de l’Église

    Les Pères du Concile Vatican II ont présenté la triple mission des évêques : mission d’enseignement, mission de sanctification, mission de gouvernement. Cette triple mission doit être exercée à la manière du Pasteur suprême, le Christ qui s’est présenté lui-même sous la figure du serviteur. C’est donc comme serviteur que l’évêque est appelé à exercer sa mission.

  • « Jésus, modèle de charité » : diaconie du Christ, diaconie de l’Église

    Toute célébration eucharistique porte en elle l’appel à la diaconie et les ressources qui permettent d’y répondre par des actes concrets. La 4e préface (et l’intercession qui correspond) de la Prière eucharistique pour des circonstances particulières développe plus particulièrement cet appel.

  • 15 août 2010 : Prière universelle lors de la messe du 15 août, Abbaye d'Ourscamp (60), France. August 15, 2010 : mass celebrated at Ourscamp abbey, France.

    Les acteurs de la liturgie manifestent la diaconie du Christ

    Dans la célébration chrétienne, tout disciple, suivant en cela l’exemple du Christ serviteur, est appelé à se mettre au service de l’assemblée. Ce ne sont donc pas les seuls ministères d’évêque, de prêtre ou de diacre qui manifestent, la diaconie du Christ. De multiples acteurs ont à cœur de la rendre visible dans l’action liturgique. Mais ce service de la diaconie ne saurait être un service ordinaire.

  • La liturgie, une diaconie divine ?

    Il plane sur la liturgie, d’autant plus si l’usage de la notion de sacré est mal comprise, une ambiguïté. Elle porte sur la compréhension de ce qui se réalise dans la célébration chrétienne. Cette action est-elle un culte que le fidèle rend à Dieu ou bien est-elle une diaconie divine ?

  • Geste de paix lors de la messe

    La liturgie nous éduque à vivre en frères

    Le motif principal qui conduit Paul à adresser sa première lettre aux Corinthiens tient aux conflits qui minent la communauté en prière : « Puisque j’ai commencé à vous faire des critiques, je ne vous félicite pas pour vos réunions : elles vous font plus de mal que de bien.

  • La double figure du Christ : pasteur et serviteur

    Ces deux figures sont désignées par Jésus lui-même : « Je suis au milieu de vous comme celui qui sert » (Lc 22, 27), et « Je suis le vrai berger » (Jn 10, 11). Ce « Je suis » de Jésus nous rappelle la même affirmation de Dieu, en réponse à la question de Moïse : « Je suis celui qui suis » (Gen 3, 14). « Je suis » est le nom par lequel Dieu veut être appelé.

L'ordination des évêques

L'ordination des prêtres

L'ordination des diacres

Paramentique et vêtements liturgiques

Sur la Web TV

Approfondir votre lecture

  • L’ordination presbytérale

    Le ministère ecclésiastique, institué par Dieu, est exercé dans la diversité des ordres par ceux que déjà depuis l’antiquité on appelle évêques, prêtres, diacres (LG 28). La doctrine catholique, exprimée dans la liturgie, le magistère et la pratique constante de l’Église, reconnaît qu’il existe deux degrés de participation ministérielle au sacerdoce du Christ : l’épiscopat et […]

  • L’ordination épiscopale

    Parmi les différents ministères qui s’exercent dans l’Église depuis les premiers temps, la première place, au témoignage de la Tradition, appartient à la fonction de ceux qui, établis dans l’épiscopat, dont la ligne se continue depuis les origines, sont les sarments par lesquels se transmet la semence apostolique.

  • Acteurs de la célébration

    La célébration eucharistique est l’action du Christ et de l’Eglise qui est le peuple saint réuni et organisé sous l’autorité de l’évêque. C’est pourquoi elle concerne le Corps tout entier de l’Eglise ; elle le manifeste et l’affecte; en réalité, elle atteint chacun de ses membres, de façon variée, selon la diversité des ordres, des fonctions et de leur participation effective.