Le déroulement de la célébration du baptême

04 avril 2010: Le P. Michel ROBICHON, prêtre de campagne, lors de la messe de Pâques au cours de laquelle 4 enfants ont été baptisés, Corné (49), France. April 04th, 2010: Fath. Michel ROBICHON, priest in the countryside, during the mass of Easter, Corné (49), France.

04 avril 2010: Le P. Michel ROBICHON, prêtre de campagne, lors de la messe de Pâques au cours de laquelle 4 enfants ont été baptisés, Corné (49), France.

Le baptême a lieu autant que possible le dimanche, jour où l’Église célèbre la Pâque du Christ. Il peut être célébré soit par un prêtre soit par un diacre.

Le rite d’entrée dans l’Église

« C’est par le baptême qu’on franchit le seuil et qu’on entre dans l’Église ». Le célébrant salue cordialement le futur baptisé, et les parents lorsqu’il s’agit d’un petit enfant. Il exprime la joie de l’Eglise.

Ensuite s’instaure un dialogue entre le célébrant et le futur baptisé ou les parents :

« Quel est votre nom ? » ou « Quel nom avez-vous choisi pour votre enfant ? » Le nom de celui qui demande à entrer dans l’Église doit résonner : il est unique et connu de Dieu. Ce n’est pas une simple question administrative.

« Que demandez-vous à l’Église de Dieu ? » : « La foi »

« Que vous apporte la foi ? » : « La vie éternelle »

Le célébrant souligne alors l’importance de la démarche engagée : connaître et aimer Jésus, aimer le prochain comme le Christ l’a enseigné, et avoir une vie en accord avec sa foi.

Le célébrant insiste sur l’importance des parrains et marraines qui devront aider à découvrir le Christ et à le suivre.

La signation

Le célébrant trace un signe de croix sur le front du futur baptisé : depuis les origines de l’Église, celui qui veut devenir chrétien est marqué de la croix du Christ.

Liturgie de la parole

« Le Christ parle dans les Écritures »

La liturgie de la Parole de Dieu est un temps d’écoute et de dialogue. Elle comportera la lecture d’un ou de plusieurs textes bibliques, de l’Ancien et du Nouveau Testament. L’homélie du célébrant permettra aux chrétiens présents d’actualiser cette Parole dans leur vie.

Délivrance du mal et bénédiction

Les prières demandent à Dieu de donner au futur baptisé la force pour lutter contre le mal et de grandir dans la foi.

S’il s’agit d’un enfant, le célébrant s’adressera aux parents, au parrain et à la marraine qui devront entourer l’enfant. « Si donc vous êtes conduits par la foi et si vous prenez la responsabilité de les aider, je vous invite aujourd’hui, en vous rappelant votre baptême, à renoncer au péché et à proclamer la foi en Jésus Christ, la foi de l’Eglise, dans laquelle tout enfant est baptisé ».

Puis le célébrant bénit le futur baptisé pour qu’il reçoive de bonnes choses de Dieu, et de l’Eglise, « Courage, joie et paix dans leur effort et leur itinéraire »

Au baptistère

Le célébrant invite le parrain et la marraine, ainsi que les parents pour les petits enfants, à se rappeler de leur baptême, à renoncer au péché et à proclamer la foi de l’Eglise.

Le baptême

Le futur baptisé, les parents s’il s’agit d’un petit enfant, parrains, marraines s’approchent de l’eau baptismale. Puis le célébrant immerge ou verse de l’eau sur la tête du baptisé par trois fois, « je te baptise au nom du Père, du Fils, du Saint Esprit. »

Onction de l’huile (lorsque le baptisé est un petit enfant)

Le célébrant pratique une onction sur le front du baptisé avec le saint chrême (huile parfumée bénite). Cette onction signifie le don de l’Esprit Saint et la force du Christ qui « agira dans sa faiblesse pour lutter contre le mal ». Elle annonce la confirmation.

Le vêtement blanc

La marraine ou le parrain revêt le baptisé du vêtement blanc apporté pour signifier qu’il est une création nouvelle dans le Christ.

La lumière

Le célébrant confie la lumière aux parents, ou au parrain et à la marraine et leur rappelle qu’ils devront veiller à l’entretenir. Le baptisé, illuminé par le Christ avancera dans la vie en enfant de lumière.

A l’autel, lorsque le baptisé est un petit enfant :

La prière au Seigneur et bénédiction finale

Après que l’assemblée ait proclamé le Notre Père, le célébrant bénit, la mère qui porte le nouveau baptisé, le père et tous les fidèles présents.

Souvent la célébration se termine par une prière à Marie.

Lorsque le baptisé est un adulte :

La confirmation et l’eucharistie sont célébrés à la suite du baptême, selon le Rituel de l’Initiation chrétienne des adultes.

Approfondir votre lecture

  • 24 mai 2014 : Le pape François priant silencieusement au bord du Jourdain au site du baptême du Christ, de Béthanie, à l'ouest d'Amman, Jordanie.

May 24, 2014: Pope Francis prays in fron of the river Jordan in Bethany beyond the Jordan river, the site of Christ's baptism, west of Amman, Jordan.

    Catéchèse du pape : « Le baptême, premier des sacrements »

    Frères et soeurs, le temps liturgique de Pâques nous rappelle que nous sommes chrétiens dans la mesure où nous laissons Jésus-Christ vivre en nous. Ainsi, le Baptême, « fondement de toute la vie chrétienne », est cette porte qui permet au Christ Seigneur d’habiter en nous, en nous plongeant, par le don de l’Esprit Saint, dans sa mort et sa résurrection, pour être recréés en Lui.

  • 22 juin 2008: Baptême de Pierre et de Clélia à la paroisse Saint Denys du Saint Sacrement à Paris (75), France.

    Célébrer les baptêmes selon le calendrier liturgique

    Quand convient-il de célébrer les baptêmes des petits enfants ? À cette question le Rituel donne d’abord une réponse générale et fondamentale, d’ordre théologique, qui concerne tous les baptêmes, quel que soit l’âge des demandeurs :

  • Baptême 3

    Le dimanche, jour de baptême

    Nous poursuivons notre lecture des grandes lignes de la lettre apostolique du pape Jean-Paul II, Dies Domini, sur la sanctification du dimanche. S’interroger sur le lien entre dimanche et baptême contribue à revivifier le sens du dimanche et à éclaire nos pratiques pastorales.