Proposition de chants pour le temps de Noël

6 janvier 2015 : Livre Saint près de l'Enfant Jésus. Messe de la solennité de l'Epiphanie en la basilique Saint Pierre au Vatican, Rome, Italie. January 6, 2015 : The Epiphany mass in Saint Peter's basilica, Vatican, Rome, Italy.

6 janvier 2015 : Livre Saint près de l’Enfant Jésus. Messe de la solennité de l’Epiphanie en la basilique Saint Pierre au Vatican, Rome, Italie.

Par Agnès Pinardel-Minier, Département Musique du SNPLS

La cote du temps de Noël est « F ». Ce temps liturgique est caractérisé par les chants traditionnels. La liturgie gardera du joyeux côté populaire une fraîcheur candide. Vivons ce temps avec ce qu’il contient de folklore en gardant la « noble simplicité » prônée par Vatican II.

L’ordinaire de la messe : Kyrie, Gloria (qui revient après son absence pendant l’Avent), Sanctus, Agnus peuvent être les mêmes sur toute la période (les 3 semaines de Noël jusqu’au baptême) pour colorer cette période dans son « ordinaire » et non pas seulement dans son « propre ».

Chant d’entrée

  • Accourons tous à la crèche (F 39-99, USC) en chant d’entrée, ou 2 couplets en envoi
  • Adeste fideles (cantique traditionnel, CNA 401) en chant d’entrée, ou 2 couplets en envoi
  • À pleine voix chantons pour Dieu (F 180-2, ADF) en chant d’entrée
  •  Aujourd’hui le roi des cieux (F2, CNA 393) en chant d’entrée
  • Exultez de joie, peuples de l’univers (F-35-24, Ed. de l’Emmanuel) en chant d’entrée
  • Gloire à Dieu, paix aux hommes (F 156, CNA 391, Fleurus, promo épiscopale 1995) en chant d’entrée ou en envoi, mais surtout pas en « Gloria » !!
  • Gloire à Dieu (F 46-51, CNA 387, Jubilus, promo épiscopale 2001) en chant d’entrée ou en envoi, mais surtout pas en « Gloria » !!
  • Il est né le divin enfant (F 56, CNA 397) en chant d’entrée ou 2 couplets en envoi
  • Les anges dans nos campagnes (F 9, CNA 399) en chant d’entrée ou 2 couplets en envoi
  • Peuple fidèle (F 5, CNA 402) version française d’Adeste fideles (CNA 401) en chant d’entrée ou d’envoi
  • Proclamez cette nouvelle (F 61-85, Ed. du Chemin neuf) en chant d’entrée, ou 2 couplets en envoi
  • Seigneur tu fais merveille (F 169, Bayard) en chant d’entrée, ou 2 couplets en envoi

Préparation pénitentielle

  • Messe à N.D de l’Annonciation (AL 51-39, Voix nouvelles, promotion épiscopale 2014)
  • Messe d’Hautecombe (AL 53-28, A.M.E)
  • Messe de l’Ermitage (AL 501, Sylvanes, promotion épiscopale 1995)
  • Messe de la St Geoffroy (AL 65-05, ADF)
  • Messe de St Jean (AL 68-19, Ed. de l’Emmanuel)
  • Messe Pro Europa (Scout Europresse, signe musique n°45)
  • Messe Venimus adorare (AL 70-13, Ed. du Carmel)

Gloria

Retrouvant l’Hymne Gloire à Dieu, après 4 semaines, il est important d’en choisir un bien connu de vos assemblées. Ce n’est pas le moment d’innover. Il sera plus propice d’introduire une nouveauté en temps ordinaire, par une mise en mémoire sur plusieurs semaines de suite.

  • Gloire à Dieu, messe du Partage (AL 23-09, Bayard, promotion épiscopale 1995)
  • Gloire à Dieu (AL 40-83-23, Voix nouvelles, promotion épiscopale 1995)
  • Gloire à Dieu (AL 40-83-22, Voix nouvelles)
  • Messe de l’Ermitage (AL 502, Sylvanes, promotion épiscopale 1995)
  • Messe des anges (Messe grégorienne VIII, CNA 195), n’oublions pas d’entretenir ponctuellement notre mémoire de ce répertoire-patrimoine commun.

Psaume du jour

Plusieurs formes responsoriales (d’alternance) sont possibles. Les différentes mises en œuvre peuvent varier selon le temps liturgique, ou selon les moyens dont la paroisse dispose :

  • psalmiste pour les versets et assemblée pour l’antienne, reprise de l’antienne entre chaque strophe (ou toutes les 2 strophes) ;
  • psalmiste pour les deux premiers stiques (lignes) et assemblée les deux suivantes, antienne en début et fin ;
  • chœur à l’unisson les deux premiers stiques (lignes), puis assemblée les deux suivantes (avec le chœur qui chante la polyphonie complémentaire en bouche fermée dessous);
  • alternance hommes/femmes ;
  • alternance côté gauche/côté droit ;
  • alternance chœur d’enfant/assemblée ;

Et si ni l’assemblée, ni un chœur, ni un chantre ne peuvent psalmodier (chanter sur quelques hauteurs de notes), on peut lire les strophes (avec l’une ou l’autre alternance mentionnée ci-dessus) et chanter l’antienne.

Il existe plusieurs psautiers complets des nouvelles traductions liturgiques éditées par ADF-Bayard, Artège, Fiches dominicales, Magnificat et Voix Nouvelles-Jubilus. Choisissez dedans les mises en musique qui sont le plus aisées pour vous à mémoriser. Il n’est pas nécessaire de prendre l’intégralité d’un même compositeur. C’est même souhaitable de varier sur l’année (soit par temps liturgique, soit psaume à psaume par numéro et antienne).

Alléluia

  • Acclamation de l’Évangile (U 11, Fleurus)
  • Alléluia « esprit de Dieu » (USC 596/ U 700, Caecilia, CNA 215-8)
  • Alléluia « par la musique » (Y 43-38, Jubilus, CNA 215-20)
  • Messe de Noël (U 564, Sylvanès)
  • Messe de St Jean (AL 68-19, Ed. de l’Emmanuel)

Prière universelle

Dieu de miséricorde, écoute et prends pitié (sur l’air de Dans une étable obscure)

  • Gloria (F 179, CNA 386)
  • Prière litanique du pape Gélase (B 19 bis, CNA 231-22)
  • Sur la terre des hommes, fais briller, Seigneur ton amour (Y 55, CNA 231-19)

Préparation des dons

Anciennement appelée « Offertoire », il accompagne successivement : la préparation de l’autel, puis l’arrivée des offrandes, la procession des dons (s’il y a), et enfin l’éventuel encensement de l’autel, des ministres et du peuple. Le plus approprié est une pièce d’orgue (ou autres instruments) improvisée ou alors bien calibrée ; ou un court Motet par la chorale ou des solistes suivi de l’orgue ; ou du silence ; ou chant par la chorale (court, ou à géométrie variable pour suivre l’action); ou chant par l’assemblée (idem, qui suit au plus près) :

  • Dans une étable obscure (chant traditionnel, Schola Cantorum) pendant la procession des dons le jour de Noël, ou au cours de la veillée de Noël
  • Douce nuit (chant traditionnel, Ed. Musique et Liturgie) pendant la procession des dons le jour de Noël, ou au cours de la veillée de Noël
  • La voici la nuit de Dieu (F 256, Fleurus) en post-communion ou pendant la procession des dons le jour de Noël, ou au cours de la veillée de Noël
  • L’enfant de la promesse (F 37-72, Studio SM, promo épiscopale 2004) en post-communion ou pendant la procession des dons le jour de Noël, ou au cours de la veillée de Noël
  • Noël aux échos (F 53-91, Jubilus, promotion épiscopale 2009) en post-communion ou pendant la procession des dons le jour de Noël, ou au cours de la veillée de Noël
  • Quand Dieu paraît (F 559, Europart) en post-communion ou pendant la procession des dons le jour de Noël, ou au cours de la veillée de Noël

Sanctus

  • Messe de St Jean (AL 68-19, Ed. de l’Emmanuel)
  • Messe de l’Ermitage (AL 505, Sylvanes, CNA 250, promotion épiscopale 1995)
  • Messe du bon Berger (AL 67-42, Chemin neuf, A.M.E)
  • Messe du Partage (AL 173, Fleurus, CNA 245)
  • Messe Pro Europa (Scout Europresse, signe musique n°45)
  • Messe Venimus adorare (AL 70-13, Ed. du Carmel)

Anamnèse

Privilégier les mises en musiques des 3 formules du Missel :

  • Il est grand… nous proclamons ta mort ;
  • Quand nous mangeons ce pain…nous rappelons ta mort… ;
  • Proclamons le mystère… gloire à toi qui étais mort

Notre Père

La nouvelle traduction entre en vigueur cette nouvelle année liturgique, justement pour l’entrée en Avent. Les évêques pensent plus favorable d’intégrer la nouvelle phrase en chantant de nouvelles mises en musique. Il existe plusieurs versions éditées mises à jour sur le site.

Il est encore trop tôt pour que le temps et l’expérimentation des fidèles nous permette d’en favoriser certains au profit de d’autres.

Agnus

  • Agneau de Dieu (AL 35-46-24, Jubilus, promotion épiscopale 2009)
  • Messe de l’Ermitage (AL 508, Sylvanes)
  • Messe de la St Geoffroy (AL 65-05, ADF)
  • Messe de St Jean (AL 68-19, Ed. de l’Emmanuel)
  • Messe Dieu est amour (AL 2, Studio SM)
  • Messe Pro Europa (Scout Europresse, signe musique n°45)
  • Messe Venimus adorare (AL 70-13, Ed. du Carmel)

Communion

Chant qui s’effectue pendant la procession des fidèles pour aller communier :

  • Le verbe s’est fait chair (D 155, Lethielleux DDB) en processionnal de communion
  • Nous qui mangeons le pain de la promesse (D 215, Fleurs, CNA 337) en processionnal de communion
  • Nous recevons le même pain (D 59-14, Chemin neuf, A.M.E)
  • Puisque Dieu nous a aimé (F 168, Fleurus) en processionnal de communion

ou bien l’orgue joue (ou un ensemble instrumental), ou la chorale chante un Motet approprié (ou des solistes)

Après la communion

Si l’orgue a joué pendant le défilé, ou que la chorale (ou un ensemble soliste) a chanté, l’assemblée peut chanter un chant de post-communion qui permet de méditer le mystère de l’incarnation (hymne, cantique, psaume) :

  • Au commencement était le Verbe (FX 539-3) en méditation post-communion
  • Aujourd’hui dans notre monde (FX 507, Ed. de l’Emmanuel) en méditation post-communion
  • Aujourd’hui dans notre monde (FP 47, Le Seuil) en méditation post-communion
  • Brillante étoile (F 57, Le Seuil, CNA 394) en méditation post-communion
  • Dans une étable il est couché (FP 43-87, Jubilus) en méditation post-communion
  • En accueillant l’amour (DP 379/ CNA 325) en méditation post-communion
  • Gloire à toi, Verbe de Dieu (Z (NT) 6-1, Ed. de l’Emmanuel) méditation post-communion
  • La voici la nuit de Dieu (F 256, Fleurus) en post-communion ou pendant la procession des dons le jour de Noël, ou au cours de la veillée de Noël
  • Le Fils de Dieu s’est fait homme (F 56-16, Ed. de l’Emmanuel) en post-communion
  • L’enfant de la promesse (F 37-72, Studio SM, promo épiscopale 2004) en post-communion ou pendant la procession des dons le jour de Noël, ou au cours de la veillée de Noël
  • Noël aux échos (F 53-91, Jubilus, promotion épiscopale 2009) en post-communion ou pendant la procession des dons le jour de Noël, ou au cours de la veillée de Noël
  • Nous te cherchions, Seigneur Jésus (F 230-1, Studio SM, promotion épiscopale 2001), méditation post-communion
  • O Créateur, Père (P 69-38, Kinnor)
  • O toi, l’ultime parole (FP 65-90, Fleurus-Mame, promotion épiscopale 2015), méditation post-communion
  • Quand Dieu paraît (F 559, Europart) en post-communion ou pendant la procession des dons le jour de Noël, ou au cours de la veillée de Noël
  • Qui es-tu Roi d’humilité (F 231, Studio SM, promo épiscopale 2001) en méditation post-communion
  • Voici l’Emmanuel (FP 69-11-1, Kinnor) en méditation post-communion

Envoi

Ce jour-là, l’assemblée aimera chanter en fin de messe pour manifester sa joie, le chant d’envoi est donc tout à fait approprié :

  • Accourons tous à la crèche (F 39-99, USC) en chant d’entrée, ou 2 couplets en envoi
  • Adeste fideles (cantique traditionnel, CNA 401) en chant d’entrée, ou 2 couplets en envoi
  • Ave Regina Caelorum (CNA 611) antienne mariale du temps de Noël, en envoi
  • Gloire à Dieu, paix aux hommes (F 156, CNA 391, Fleurus, promo épiscopale 1995) en chant d’entrée ou en envoi, mais surtout pas en « Gloria » !!
  • Gloire à Dieu (F 46-51, CNA 387, Jubilus, promo épiscopale 2001) en chant d’entrée ou en envoi, mais surtout pas en « Gloria » !!
  • Il est né le divin enfant (F 56, CNA 397) en chant d’entrée ou 2 couplets en envoi
  • Les anges dans nos campagnes (F 9, CNA 399) en chant d’entrée ou 2 couplets en envoi
  • Peuple fidèle (F 5, CNA 402) version française d’Adeste fideles (CNA 401) en chant d’entrée ou d’envoi
  • Proclamez cette nouvelle (F 61-85, Ed. du Chemin neuf) en chant d’entrée, ou 2 couplets en envoi
  • Seigneur tu fais merveille (F 169, Bayard) en chant d’entrée, ou 2 couplets en envoi

Approfondir votre lecture

  • Livres de chants.

    Répertoire et liturgie : si on choisissait autrement nos chants ?

    « Le prêtre, en organisant la messe, considérera davantage le bien du peuple de Dieu que ses inclinaisons personnelles » (Présentation générale de la liturgie des Heures 352). L’enjeu du chant dans la liturgie est ici défini : le bien du peuple de Dieu. Et quel est ce bien, sinon l’expérience spirituelle du mystère pascal ? Que peut-on en déduire pour le choix des chants ? Couleur liturgique et attitude spirituelle, deux critères essentiels pour choisir un répertoire.

  • 620x349 vignettes

    Musique liturgique : l’emploi du répertoire historique au Temps pascal

    Peut-on utiliser le « trésor » musical de l’Eglise dans nos liturgies ? Comment ? A quelles conditions ?
    Que faire des motets, hymnes, psaumes hérités de plusieurs siècles par des compositeurs de grand talent, parfois au rang de chef d’œuvre ? Si, dans l’absolu, beaucoup de ces musiques sont exploitables dans les concerts de musique sacrée, une partie peut être réutilisée avec discernement, dans la messe notamment. Voici une proposition de répertoire historique pour le temps de Pâques et les cinquante jours jusqu’à la Pentecôte.

  • Imposition des cendres sur le front d'un enfant

    Proposition de répertoire pour le Carême et la Semaine Sainte par les Provinces de Lyon et Clermont

    La cote du temps du Carême est « G » et celle de la semaine de la Passion ou Semaine Sainte est « H ». Voici les proposition de chants des provinces de Lyon et Clermont pour les 40 jours du Carême, du Mercredi des Cendres au Vendredi Saint.