Le Carême

En souvenir du Christ qui passa 40 jours dans le désert, les chrétiens sont appelés à jeûner et à prier pendant les 40 jours qui précèdent Pâques. Le mercredi des Cendres marque l’entrée en Carême. A l’occasion de la célébration des Cendres, le prêtre trace avec la cendre un signe de croix sur le front des fidèles en les appelant à se convertir et à croire à l’évangile« Revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu » (Joël 2, 12).

Carême

Le mercredi des Cendres marque l’entrée en Carême. Le prêtre trace avec la cendre un signe de croix sur le front des fidèles en les appelant à se convertir et à croire à l’Évangile.

Réf. Missel du Dimanche  La pénitence du Carême est orientée vers Dieu, qu’elle honore, et vers nos frères, qu’elle réconforte. En elle s’exprime avec exceptionnelle vigueur l’humble soumission du disciple de Jésus au double commandement de l’amour. L’une des préfaces de ce temps a su trouver les mots pour le dire : « Tu accueilles nos pénitences, Seigneur, comme une offrande à ta gloire ; car nos privations, tout en abaissant notre orgueil, nous invitent à imiter ta miséricorde et à partager avec ceux qui ont faim (Pr 3). »

Chanter pendant le Carême

Scrutins et dimanches de Carême

Carême et catéchèse

Sur eglise.catholique.fr

Le Carême sur la Web TV

Approfondir votre lecture

  • Vivre la pénitence : les pistes du rituel

    « Dieu fais-nous revenir » (Psaume 79). Ce cri du psalmiste devient souvent le nôtre, lorsque nous réalisons, qu’à cause de notre faiblesse ou du péché, nous avons besoin de renouer avec lui ou tout simplement d’intensifier notre vie baptismale. Chacun alors pense spontanément au sacrement de la pénitence et de la réconciliation, qui représente le chemin de la conversion privilégié dans l’Eglise latine depuis le Moyen Age jusqu’à une période récente. Or l’épidémie nous prive de ce chemin.

  • Note pastorale au sujet des célébrations de la Semaine Sainte 2020

    27 mars 2020 – Le contexte épidémique et les dispositifs de confinement des personnes ont des conséquences importantes sur l’ensemble des célébrations de la Semaine Sainte et particulièrement du Triduum pascal. Autrement dit, en dehors des communautés religieuses ou monastiques, la majorité des prêtres célébreront ces offices en tout petit comité voire seul.

  • Proposition de chants pour la Semaine Sainte

    En plus de la sélection proposée pour le temps du Carême pour les chants de l’ordinaire, offrande et communion, voilà les compléments de chants liés aux spécificités de la Semaine Sainte en cette année C.