Chants et œuvres de musique sacrée pour vivre la Semaine Sainte chez soi en temps de confinement

Pupitre.

Ces quelques pistes de chants sont proposées par le département Musique du SNPLS afin d’accompagner les propositions de célébrations liturgiques à domicile des diocèses, paroisses, et d’aider chacun à vivre et célébrer cette Semaine Sainte « confinée » à la maison, que ce soit seul, en communauté, en famille, entre colocataires …

Pour accéder à la liste de chants d’un des jours saints, cliquez sur l’onglet correspondant.

Œuvres historiques de musique sacrée pour aider à la méditation

Pour écouter une interprétation de ces pièces musicales sur YouTube, cliquez sur le titre.

« O Jesus Christe » de Jacquet de Berchem (1505 ? – 1567)

« Hosanna filio David » de Tomás Luis de Victoria (1548 – 1611)

« Misere mei, Deus » (extraits du psaume 50) – Gregorio Allegri (1582 – 1652)

Leçons de ténèbres (lamentations de Jérémie) – François Couperin (1668 – 1733)

Stabat Mater de Jean-Baptiste Pergolèse (1710 – 1736)

Passions selon saint Matthieu (1727) et selon Saint Jean (1724) de J.S. Bach (1685 – 1750)

« Les sept dernières paroles du Christ en croix » de Joseph Haydn (1732 – 1809)

« Le Christ au mont des oliviers » de Ludwig Van Beethoven (1770 – 1827)

« Harmonies poétiques et religieuses » de F. Liszt (1811 – 1886) Funérailles

Pensée des morts

Bénédiction de Dieu dans la solitude

Stabat Mater d’Antonin Dvorak (1841 – 1904)

« Ubi caritas » de Maurice Duruflé (1902 – 1986)

« Et expecto resurrectionem mortuorum » d’Olivier Messiaen (1908 – 1992)

Stabat MaterPassion selon Saint JeanMiserere d’Arvo Pärt (1935 -)

Psaume 130 « Aus Tiefer Not » (De profundis) de Philippe Hersant (1948-)

Dimanche des Rameaux

Chant d’acclamation

  • Hosanna AL 179, AELF / J. Akepsimas / Studio SM / CNA n°441

Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des cieux (bis)

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des cieux (bis)

Il est le Messie, il est le Fils de David

Hosanna, hosanna, hosanna au plus haut des cieux (bis)

Ou bien

  • Gloire à toi Sauveur des hommes H 27 ; Missel / Gélineau et J. Julien / Mame

Gloire à toi, Sauveur des hommes,
Notre chef et notre Roi !
Gloire à toi pour ton Royaume :
Qu’il advienne ! Hosanna !

1 – Tu es notre Roi,
noble descendant de David.
Tu viens, Roi béni,
Nous sauver au nom du Seigneur.

2 – Les Anges dans les Cieux
Se rassemblent pour te chanter.
L’homme et tout l’univers
S’unissent pour t’acclamer !

3 – Portant des rameaux verts,
Le peuple hébreu t’escortait.
Nous venons nous unir
A sa prière et à ses chants.

4 – Il t’offrait sa louange
à la veille de ta passion.
Aujourd’hui nous te chantons
Ô Christ qui règne dans le ciel !

Après la prière finale :

  • Ô croix dressée sur le monde H 30 ; J. Servel / air breton et C. Geoffray / Mame couplets 1 et 2

1 – Ô croix dressée sur le monde
Ô croix de Jésus-Christ (bis)
Fleuve dont l’eau féconde
Du cœur ouvert a jailli
Par Toi la Vie surabonde
Ô  croix de Jésus-Christ

2 – Ô croix sublime folie
Ô croix de Jésus-Christ (bis)
Dieu rend par toi la vie
Et nous rachète à grand prix
L’amour de Dieu est folie
Ô  croix de Jésus-Christ

Ou bien

  • Fais paraître ton jour HY 53 / D. Rimaud / J. Berthier / Fleurus

1 – Par la croix du Fils de Dieu,
Signe levé qui rassemble les nations,
Par le corps de Jésus Christ dans nos prisons,
Innocent et torturé,
Sur les terres désolées, terres d’exil,
Sans printemps, sans amandier.

Fais paraître ton jour, et le temps de ta grâce,
Fais paraître ton jour : que l’Homme soit sauvé !

2 – Par la croix du Bien-Aimé,
Fleuve de paix où s’abreuve toute vie,
Par le corps de Jésus Christ, hurlant nos peurs
Dans la nuit des hôpitaux,
Sur le monde que tu fis, pour qu’il soit beau,
Et nous parle de ton nom.

3 – Par la croix du Serviteur,
Porche royal où s’avancent les pécheurs,
Par le corps de Jésus Christ, nu, outragé,
Sous le rire des bourreaux,
Sur les foules sans berger et sans espoir
Qui ne vont qu’à perdre cœur .

4 – Par la croix de l’Homme-Dieu, arbre béni
Où s’abritent les oiseaux,
Par le corps de Jésus Christ
Recrucifié dans nos guerres sans pardon,
Sur les peuples de la nuit et du brouillard
Que la haine a décimés.

Jeudi Saint

1ère partie

1er temps
  • La nuit qu’il fut livré HP 3 ; P. Dorlay / air breton / J. Gélineau et G. Geoffray / Mame – couplets 1 et 2

1 – La nuit qu’il fut livré, le Seigneur prit du pain ;
En signe de sa mort le rompit de sa main :
« Ma vie, nul ne la prend mais c’est moi qui la donne
Afin de racheter tous mes frères humains. »

2 – Après qu’il eut soupé pour la dernière fois
S’offrit comme victime au pressoir de la Croix :
« Mon sang, versé pour vous est le sang de l’Alliance
Amis, faites ceci en mémoire de moi. »

3 – Et nous, peuple de Dieu nous en sommes témoins.
Ta mort, nous l’annonçons par ce pain et ce vin.
Jésus ressuscité ton église t’acclame.
Vainqueur, passé du monde à la gloire sans fin.

4 – Tu viens revivre en nous ton mystère pascal.
Eteins en notre chair le foyer de tout mal :
Nous sommes tes sarments, Sainte vigne du Père,
Fais-nous porter du fruit pour le jour triomphal.

5 – Seigneur, nous attendons ton retour glorieux ;
Un jour, tu nous prendras avec toi dans les cieux.
Ton Corps est la semence de vie éternelle :
Un jour, tu nous prendras à la table de Dieu.

2ème temps
  • C’est toi Seigneur le pain rompu D 293 ; J.P. Lécot ; G.Kirbye / Lethielleux –

C’est toi Seigneur le pain rompu, 
Livré pour notre vie. 
C’est toi, Seigneur, notre unité, 
Jésus ressuscité !

1 – Jésus, la nuit qu’il fut livré, rompit le pain et dit :
Prenez, mangez : voici mon corps, livré pour l’univers.

2 – Jésus, la nuit qu’il fut livré, montra le vin et dit :
Prenez, buvez : voici mon sang, versé pour l’univers.

4 – Je suis le pain qui donne vie : qui croit en moi, vivra ;
Et je le ressusciterai, au jour de mon retour.

5 – L’Esprit de Dieu m’a envoyé pour annoncer la joie,
Pour libérer les prisonniers, pour apporter la paix.

6 – Voici venir les temps nouveaux, la terre des vivants :
Vous deviendrez mes bien-aimés ; je suis « Dieu avec vous ».

Ou bien

  • Psaume (115 (116b), 12-13, 15-16ac, 17-18)

Comment rendrai-je au Seigneur
Tout le bien qu’il m’a fait ?
J’élèverai la coupe du salut,
J’invoquerai le nom du Seigneur.

Il en coûte au Seigneur
De voir mourir les siens !
Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur,
Moi, dont tu brisas les chaines ?

Je t’offrirai le sacrifice d’action de grâces,
J’invoquerai le nom du Seigneur.
Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
Oui, devant tout son peuple.

3ème temps
  • Ubi caritas AELF / J. Berthier / Taizé / CNA n°448

Ubi caritas
Et amor
Ubi caritas
Deus ibi est

Ou bien

  • Où sont amour et charité D511 ; E. Baranger / Ed de l’Emmanuel

Où sont amour et charité,
Dieu lui-même est présent,
Car l´amour est de Dieu,
Car Dieu est amour.

1 – Ce n’est pas nous qui avons aimé Dieu,
Mais c’est Lui qui nous a aimé le premier
Et qui nous a envoyé son Fils
En victime offerte pour nos péchés.

2 – Si Dieu nous a aimé ainsi,
Nous devons nous-aussi nous aimer les uns les autres,
Dieu, personne ne l’a jamais contemplé,
Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous.

3 – En ceci s’est manifesté l’amour de Dieu pour nous :
Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde,
Afin que nous vivions par Lui,
Il nous a donné son Esprit.

4 – Nous avons reconnu l’amour de Dieu pour nous,
Et nous y avons cru ;
Dieu est amour,
Celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu.

5 – Il n’y a pas de crainte dans l’amour,
Le parfait amour bannit la crainte ;
Quant à nous, aimons,
Puisque Lui nous a aimés le premier.

6 – Celui qui n’aime pas son frère qu’il voit
Ne saurait aimer le Dieu qu’il ne voit pas ;
Voilà le commandement que nous avons reçu de Lui
Que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère

2ème partie

  • Gloire à l’agneau immolé ZL (NT) 9 – 9 ; Communauté de l’Emmanuel – Promotion épiscopale 2013

Refrain :

Gloire à l’Agneau immolé, portant nos péchés,
Gloire à l’Agneau de Dieu.

Vendredi Saint

  • Ô croix dressée sur le monde H 30 ; J. Servel / air breton et C. Geoffray / Mame – couplets 1, 3 et 4

1 – Ô croix dressée sur le monde
Ô croix de Jésus-Christ (bis)
Fleuve dont l’eau féconde
Du cœur ouvert a jailli
Par Toi la Vie surabonde
Ô croix de Jésus-Christ

3 – Ô croix sagesse suprême
Ô croix de Jésus-Christ (bis)
Le Fils de Dieu lui-même
Jusqu’à la mort obéit
Ton dénuement est extrême
Ô croix de Jésus-Christ

4 – Ô croix victoire éclatante
Ô croix de Jésus-Christ (bis)
Tu jugeras le monde
Au jour que Dieu s’est choisi
Croix à jamais triomphante
Ô croix de Jésus-Christ

Ou bien

  • Mystère du calvaire H 44 ; C.Rosier et D. Rimaud / H.L. Hassler (XVIIe) et J.S. Bach (XVIIIe) – Le Seuil / CNA n° 464

1 – Mystère du calvaire, scandale de la croix
Le Maitre de la Terre, esclave sur ce bois !
Victime dérisoire, toi seul es le Sauveur,
Toi seul, le roi de gloire, au rang des malfaiteurs.

2 – Tu sais combien les hommes ignorent ce qu’ils font.
Tu n’as jugé personne, tu donnes ton pardon ;
partout, des hommes implorent, partout on fait souffrir ;
pitié pour ceux qui meurent et ceux qui font mourir.

3 – Afin que vienne l’heure promise à toute chair,
Seigneur, ta croix demeure dressée sur l’univers ;
sommet de notre terre où meurt la mort vaincue,
où Dieu se montre Père en nous donnant Jésus.

« En tes mains Seigneur je remets mon esprit »

Grande prière universelle :

  • Refrain : Dieu de tendresse, souviens-toi de nous

 

  • Voici le bois de la croix qui a porté le salut du monde ! Venez adorons

Ou bien

Victoire ! Tu règneras ! H 32 ; D. Julien / mélodie / Fleurus slave

Victoire ! Tu règneras !
Ô croix, tu nous sauveras !

1 – Rayonne sur le monde
Qui cherche la vérité,
Ô Croix, source féconde
D’amour et de liberté.

2 – Redonne la vaillance
Au pauvre et au malheureux ;
C’est toi, notre espérance,
Qui nous mèneras vers Dieu.

3 – Rassemble tous nos frères
A l’ombre de tes grands bras.
Par toi, Dieu notre Père
Au ciel nous accueillera.

Autres chants possibles

  • Mystère du calvaire H 44 – CNA n°464
  • Rosier et D Rimaud / H.L Hassler (XVIIe) et J.S. Bach (XVIIIe) Le Seuil.

1 – Mystère du calvaire, scandale de la croix
Le Maître de la Terre, esclave sur ce bois !
Victime dérisoire, toi seul es le Sauveur,
Toi seul, le roi de gloire, au rang des malfaiteurs.

2 – Tu sais combien les hommes ignorent ce qu’ils font.
Tu n’as jugé personne, tu donnes ton pardon ;
partout, des hommes implorent, partout on fait souffrir ;
pitié pour ceux qui meurent et ceux qui font mourir.

3 – Afin que vienne l’heure promise à toute chair,
Seigneur, ta croix demeure dressée sur l’univers ;
sommet de notre terre où meurt la mort vaincue,
où Dieu se montre Père en nous donnant Jésus.

Vigile pascale

  • Joyeuse lumière SYLC 1 NC 1, D Bourgeois/JF Revel/A Gouzes – Les plus beaux chants d’église ADF-SM 540

on peut y inclure le texte de l’Exultet.

Joyeuse Lumière, splendeur éternelle du Père, Saint et bienheureux, Jésus-Christ.

1 – Venant au coucher du soleil, contemplant la lumière du soir,
Nous chantons le Père et le Fils, et le Saint Esprit de Dieu.

2 – Digne es-Tu en tout temps d’être loué, par de saintes voix,
Fils de Dieu qui donnas la vie, et le monde Te glorifie.

3 – Nous te chantons ressuscité, Toi qui surgis des ténèbres du tombeau,
Étoile du matin, qui devances l’aurore, dont l’éclat resplendit jusqu’au monde nouveau.

3 – Reste avec nous, Seigneur, car déjà le jour baisse,
Illumine nos yeux, au soir de cette Pâque, Toi la lumière qui ne connaît pas de couchant.

4 – En célébrant ainsi ta gloire, nous chantons l’Amour du Père,
Dans la Lumière de l’Esprit, sceau brûlant qui vous unit.

5 – Que ma prière vers Toi, Seigneur, s’élève comme l’encens,
Et mes mains devant Toi, comme l’offrande du soir.

Ou, avec le même refrain, la proclamation du chant de l’Exultet :

Qu’éclate dans le ciel la joie des anges !
Qu’éclate de partout la joie du monde
Qu’éclate dans l’Eglise la joie des fils de Dieu
La lumière éclaire l’Eglise,
La lumière éclaire la terre, peuples, chantez !
Voici pour tous les temps l’unique Pâque,
Voici pour Israël le grand passage,
Voici la longue marche vers la terre de liberté !
Ta lumière éclaire la route,
Dans la nuit ton peuple s’avance, libre, vainqueur !

Voici maintenant la Victoire,
Voici pour Israël le grand passage,
Voici la longue marche vers la terre de liberté !
Ta lumière éclaire la route,
Dans la nuit ton peuple s’avance, libre, vainqueur !
Voici maintenant la Victoire,
Voici la liberté pour tous les peuples,
Le Christ ressuscité triomphe de la mort.
Ô nuit qui nous rend la lumière,
Ô nuit qui vit dans sa Gloire le Christ Seigneur !
Amour infini de notre Père,
suprême témoignage de tendresse,
Pour libérer l’esclave, tu as livré le Fils !
Bienheureuse faute de l’homme,
Qui valut au monde en détresse le seul Sauveur !
Victoire qui rassemble ciel et terre,
Victoire où Dieu se donne un nouveau peuple
Victoire de l’Amour, victoire de la Vie.
Ô Père, accueille la flamme,
Qui vers toi s’élève en offrande, feu de nos cœurs !
Que brille devant toi cette lumière !
Demain se lèvera l’aube nouvelle
D’un monde rajeuni dans la Pâque de ton Fils !
Et que règnent la Paix, la Justice et l’Amour,
Et que passent tous les hommes
De cette terre à ta grande maison, par Jésus Christ !

  • Psaume 103 : Ô Seigneur, envoie ton Esprit qui renouvelle la face de la terre

Bénis le Seigneur, ô mon âme :
Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
Revêtu de magnificence,
tu as pour manteau la lumière !

Tu as donné son assise à la terre :
qu’elle reste inébranlable au cours des temps.
Tu l’as vêtue de l’abîme des mers,
les eaux couvraient même les montagnes.

Dans les ravins tu fais jaillir des sources
et l’eau chemine aux creux des montagnes ;
les oiseaux séjournent près d’elle :
dans le feuillage on entend leurs cris.

De tes demeures tu abreuves les montagnes,
et la terre se rassasie du fruit de tes œuvres  ;
tu fais pousser les prairies pour les troupeaux,
et les champs pour l’homme qui travaille.

Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur !
Tout cela, ta sagesse l’a fait ;
la terre s’emplit de tes biens.
Béni le Seigneur, ô mon âme !

  • Psaume 15 : Garde-moi, mon Dieu : j’ai fait de toi mon refuge

Seigneur, mon partage et ma coupe :
de toi dépend mon sort.
Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
il est à ma droite : je suis inébranlable.

Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
ma chair elle-même repose en confiance :
tu ne peux m’abandonner à la mort
ni laisser ton ami voir la corruption.

Tu m’apprends le chemin de la vie :
devant ta face, débordement de joie !
À ta droite, éternité de délices !
 

  • Cantique de l’Exode 15: Chantons pour le Seigneur ! Éclatante est sa gloire 

Je chanterai pour le Seigneur !
Éclatante est sa gloire :
il a jeté dans la mer
cheval et cavalier.

Ma force et mon chant, c’est le Seigneur :
il est pour moi le salut.
Il est mon Dieu, je le célèbre ;
j’exalte le Dieu de mon père.

Le Seigneur est le guerrier des combats :
son nom est « Le Seigneur ».
Les chars du Pharaon et ses armées, il les lance dans la mer.
L’élite de leurs chefs a sombré dans la mer Rouge.  

L’abîme les recouvre :
ils descendent, comme la pierre, au fond des eaux.
Ta droite, Seigneur, magnifique en sa force,
ta droite, Seigneur, écrase l’ennemi.

Tu les amènes, tu les plantes sur la montagne, ton héritage,
le lieu que tu as fait, Seigneur, pour l’habiter,
le sanctuaire, Seigneur, fondé par tes mains.
Le Seigneur régnera pour les siècles des siècles.    

  • Psaume 29 : Je t’exalte, Seigneur : tu m’as relevé 

Quand j’ai crié vers toi, Seigneur,
mon Dieu, tu m’as guéri ;
Seigneur, tu m’as fait remonter de l’abîme
et revivre quand je descendais à la fosse.

Fêtez le Seigneur, vous, ses fidèles,
rendez grâce en rappelant son nom très saint.
Sa colère ne dure qu’un instant,
sa bonté, toute la vie.

Avec le soir, viennent les larmes,
mais au matin, les cris de joie.
Tu as changé mon deuil en une danse,
mes habits funèbres en parure de joie.

Que mon cœur ne se taise pas,
qu’il soit en fête pour toi,
et que sans fin, Seigneur, mon Dieu,
je te rende grâce !

  • Cantique d’Isaïe 12 : Exultant de joie, vous puiserez les eaux aux sources du salut !

Voici le Dieu qui me sauve :
j’ai confiance, je n’ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ;
il est pour moi le salut.

Rendez grâce au Seigneur,
proclamez son nom,
annoncez parmi les peuples ses hauts faits !
Redites-le : « Sublime est son nom ! »

Jouez pour le Seigneur, il montre sa magnificence,
et toute la terre le sait.
Jubilez, criez de joie, habitants de Sion,
car il est grand au milieu de toi, le Saint d’Israël !

  • Psaume 18 B: Seigneur, tu as les paroles de vie éternelle

La loi du Seigneur est parfaite,
qui redonne vie ;
la charte du Seigneur est sûre,
qui rend sages les simples.

Les préceptes du Seigneur sont droits,
ils réjouissent le cœur  ;
le commandement du Seigneur est limpide,
il clarifie le regard.

La crainte qu’il inspire est pure,
elle est là pour toujours ;
les décisions du Seigneur sont justes
et vraiment équitables :

plus désirables que l’or,
qu’une masse d’or fin,
plus savoureuses que le miel
qui coule des rayons.

  • Psaume 41: Comme un cerf altéré cherche l’eau vive, ainsi mon âme te cherche, toi, mon Dieu.

Mon âme a soif de Dieu,
le Dieu vivant ;
quand pourrai-je m’avancer,
paraître face à Dieu ?

Je conduisais vers la maison de mon Dieu
la multitude en fête,
parmi les cris de joie
et les actions de grâce.

Envoie ta lumière et ta vérité :
qu’elles guident mes pas
et me conduisent à ta montagne sainte,
jusqu’en ta demeure.

J’avancerai jusqu’à l’autel de Dieu,
vers Dieu qui est toute ma joie ;
je te rendrai grâce avec ma harpe,
Dieu, mon Dieu !

Ou bien

  • Psaume 50 : Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu

Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face.
ne me reprends pas ton esprit saint.

Rends-moi la joie d’être sauvé ;
que l’esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j’enseignerai tes chemins :
vers toi, reviendront les égarés.

Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas.
tu n’acceptes pas d’holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé :
tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé.  

  • Ps 117 avec ses Alléluia Alléluia Ps 117, Z117-5, Ed. de l’Emmanuel, CNA 530.

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Oui, que le dise Israël :
Éternel est son amour !

Le bras du Seigneur se lève,
le bras du Seigneur est fort !
Non, je ne mourrai pas, je vivrai
pour annoncer les actions du Seigneur.

La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle :
c’est là l’œuvre  du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.

L’acclamation :

  • Par la musique et par nos voix Y43-38 Rimaud / H. Schütz – Voix nouvelles – uniquement l’Alléluia

Ou bien

  • Tout autre Alléluia connu de tous.

Ou bien

  • Christ est vraiment ressuscité I 169 C. Duchesneau / Vulpius / Fleurus

R/ ALLELUIA, ALLELUIA, ALLELUIA.

1 – Christ est vraiment ressuscité !
Ne cherchons plus à la tombe.
Il est vivant dans la gloire.

2 – Christ est vraiment ressuscité !
Le premier né de ce monde
A demeurer près du Père.

3 – Christ est vraiment ressuscité !
Il nous appelle à renaître
Selon l’Esprit du Royaume.

4 – Loué sois-tu ô Jésus Christ !
Quand nos regards te recherchent
Au fond des cœurs tu habites.

5 – Loué sois-tu, ô Jésus Christ !
Nous désirons ta présence
Et tu te fais nourriture.

6 – Loué sois-tu, ô Jésus Christ !
En attendant que tu viennes
Tu nous confies ton message.

Litanie des saints

  • Refrain « Priez, priez pour nous »

Chant de Pâques :

  • Chrétiens chantons I 36 ; JP Servel/ J. Marthouret – Mame

1 – Chrétiens, chantons le Dieu vainqueur ! Fêtons la Pâque du Seigneur !
Acclamons-le d’un même cœur, Alléluia !

Alléluia, Alléluia, Alléluia !

2 – De son tombeau, Jésus surgit. Il nous délivre de la nuit,
Et dans nos cœurs le jour à lui, Alléluia !

Ou bien

  • Le Seigneur est ressuscité Alleluia I 13 ; J. Chrestien / R. Jef / Mame

Le Seigneur est ressuscité, Alléluia !

1 – Comme le printemps sur nous se lève un jour nouveau,

Comme le printemps, le Christ est revenu !

2 – L’homme des douleurs qui sommeillait dans le tombeau,

L’homme des douleurs soudain est apparu !

3 – L’arbre de la mort où Dieu saignait comme un fruit mûr,

L’arbre de la mort pour nous a refleuri ;

4 – Vous qui avez faim, le vrai festin vous est rendu,

Vous qui avez faim, mangez sans aucun prix.

5 – Joie de l’univers, ô Christ ami du genre humain,

Joie de l’univers, nous sommes délivrés !

6 – Dieu nous a rouvert tout grand la porte du jardin,

Dieu nous a rouvert, et nous a dit d’entrer.

Prière universelle :

Ô Christ ressuscité, exauce-nous.

Chant final :

A toi la gloire, Ô Ressuscité ; Hymnes et cantiques n°240

1 – À toi la gloire, Ô Ressuscité ! À toi la victoire Pour l’éternité ! Brillant de lumière, L’ange est descendu, Il roule la pierre Du tombeau vaincu.

Refrain : À toi la gloire, Ô Ressuscité ! À toi la victoire Pour l’éternité !

2 – Sois dans l’allégresse, Peuple du Seigneur, Et redis sans cesse Que Christ est vainqueur.

Refrain : À toi la gloire, Ô Ressuscité ! À toi la victoire Pour l’éternité !

3 – Il est ma victoire, Mon libérateur, Ma vie et ma gloire : le Christ mon Sauveur !

Refrain : À toi la gloire, Ô Ressuscité ! À toi la victoire Pour l’éternité !

Vigile pascale

  • Joyeuse lumière SYLC 1 NC 1, D Bourgeois/JF Revel/A Gouzes – Les plus beaux chants d’église ADF-SM 540
  • on peut y inclure le texte de l’Exultet

JOYEUSE LUMIÈRE, SPLENDEUR ÉTERNELLE DU PÈRE,
SAINT ET BIENHEUREUX JÉSUS-CHRIST !

  1. Venant au coucher du soleil, contemplant la lumière du soir,
    Nous chantons le Père et le Fils, et le Saint Esprit de Dieu.
  2. Digne es-Tu en tout temps d’être loué, par de saintes voix,
    Fils de Dieu qui donnas la vie, et le monde Te glorifie.
  3. Nous te chantons ressuscité, Toi qui surgis des ténèbres du tombeau,
    Étoile du matin, qui devances l’aurore, dont l’éclat resplendit jusqu’au monde nouveau.
  4. Reste avec nous, Seigneur, car déjà le jour baisse,
    Illumine nos yeux, au soir de cette Pâque, Toi la lumière qui ne connaît pas de couchant.
  5. En célébrant ainsi ta gloire, nous chantons l’Amour du Père,
    Dans la Lumière de l’Esprit, sceau brûlant qui vous unit.
  6. Que ma prière vers Toi, Seigneur, s’élève comme l’encens,
    Et mes mains devant Toi, comme l’offrande du soir.

Ou avec le même refrain la proclamation du chant de l’Exultet :

Qu’éclate dans le ciel la joie des anges !
Qu’éclate de partout la joie du monde
Qu’éclate dans l’Eglise la joie des fils de Dieu
La lumière éclaire l’Eglise,
La lumière éclaire la terre, peuples, chantez !
Voici pour tous les temps l’unique Pâque,
Voici pour Israël le grand passage,
Voici la longue marche vers la terre de liberté !
Ta lumière éclaire la route,
Dans la nuit ton peuple s’avance, libre, vainqueur !

Voici maintenant la Victoire,
Voici pour Israël le grand passage,
Voici la longue marche vers la terre de liberté !
Ta lumière éclaire la route,
Dans la nuit ton peuple s’avance, libre, vainqueur !
Voici maintenant la Victoire,
Voici la liberté pour tous les peuples,
Le Christ ressuscité triomphe de la mort.
Ô nuit qui nous rend la lumière,
Ô nuit qui vit dans sa Gloire le Christ Seigneur !
Amour infini de notre Père,
suprême témoignage de tendresse,
Pour libérer l’esclave, tu as livré le Fils !
Bienheureuse faute de l’homme,
Qui valut au monde en détresse le seul Sauveur !
Victoire qui rassemble ciel et terre,
Victoire où Dieu se donne un nouveau peuple
Victoire de l’Amour, victoire de la Vie.
Ô Père, accueille la flamme,
Qui vers toi s’élève en offrande, feu de nos cœurs !
Que brille devant toi cette lumière !
Demain se lèvera l’aube nouvelle
D’un monde rajeuni dans la Pâque de ton Fils !
Et que règnent la Paix, la Justice et l’Amour,
Et que passent tous les hommes
De cette terre à ta grande maison, par Jésus Christ !

Dimanche de la Résurrection

  • Le Christ est vivant – Alleluia I 214 ; J.P. Lécot / J. Herrera / Zech

1 – Le Christ est vivant ! Alléluia ! Il est parmi nous ! Alléluia !
Béni soit son nom dans tout l’univers ! Alléluia ! Alléluia !

2 – C’est lui notre joie ! Alléluia! C’est lui notre espoir ! Alléluia
C’est notre pain, c’est lui notre vie ! Alléluia ! Alléluia !

3 – Soyons dans la joie ! Alléluia ! Louons le Seigneur ! Alléluia !
Il nous a aimés, il nous a sauvés, Alléluia ! Alléluia !

4 – Le Christ est vivant ! Alléluia ! Allons proclamer ! Alléluia !

La bonne nouvelle à toutes nations ! Alléluia ! Alléluia !
5 – Le Christ était mort ! Alléluia ! Le Christ est vivant ! Alléluia !

Le Christ est présent, le Christ reviendra ! Alléluia ! Alléluia !

6 – Louange au Seigneur ! Alléluia ! Au Père très bon, Alléluia !
Au Christ, à l’Esprit, aux siècles sans fin ! Alléluia ! Alléluia !

Ou bien

  • Le Seigneur est ressuscité, Alléluia I 13 ; J. Chrestien/Jef.R/ Mame

Le Seigneur est ressuscité, Alléluia.

1 – Comme le printemps sur nous se lève un jour nouveau,
Comme le printemps, le Christ est revenu !

2 – L’homme des douleurs qui sommeillait dans le tombeau,
L’homme des douleurs soudain est apparu !

3 – L’arbre de la mort où Dieu saignait comme un fruit mûr,
L’arbre de la mort pour nous a refleuri ;

4 – Vous qui avez faim, le vrai festin vous est rendu,
Vous qui avez faim, mangez sans aucun prix.

5 – Joie de l’univers, ô Christ ami du genre humain,
Joie de l’univers, nous sommes délivrés !

6 – Dieu nous a rouvert tout grand la porte du jardin,
Dieu nous a rouvert, et nous a dit d’entrer.

Prière universelle

  • Ô Christ ressuscité, exauce-nous.

Chant final

  • A toi la gloire, Ô Ressuscité ; Hymnes et cantiques n°240

1 – À toi la gloire, Ô Ressuscité ! À toi la victoire Pour l’éternité ! Brillant de lumière, L’ange est descendu, Il roule la pierre Du tombeau vaincu.

Refrain : À toi la gloire, Ô Ressuscité ! À toi la victoire Pour l’éternité !

2 – Sois dans l’allégresse, Peuple du Seigneur, Et redis sans cesse Que Christ est vainqueur.

Refrain : À toi la gloire, Ô Ressuscité ! À toi la victoire Pour l’éternité !

3 – Il est ma victoire, Mon libérateur, Ma vie et ma gloire : le Christ mon Sauveur !

Refrain : À toi la gloire, Ô Ressuscité ! À toi la victoire Pour l’éternité !

Autres chants possibles

  • Fais paraître ton jour HY 53 / D. Rimaud / J. Berthier / Fleurus

1 – Par la croix du Fils de Dieu,
Signe levé qui rassemble les nations,
Par le corps de Jésus Christ dans nos prisons,
Innocent et torturé,
Sur les terres désolées, terres d’exil,
Sans printemps, sans amandier.

Fais paraître ton Jour, et le temps de ta grâce,
Fais paraître ton Jour : que l’homme soit sauvé !

2 – Par la croix du Bien-Aimé,
Fleuve de paix où s’abreuve toute vie,
Par le corps de Jésus Christ, hurlant nos peurs
Dans la nuit des hôpitaux,
Sur le monde que tu fis, pour qu’il soit beau,
Et nous parle de ton nom.
3 – Par la croix du Serviteur,
Porche royal où s’avancent les pécheurs,
Par le corps de Jésus Christ, nu, outragé,
Sous le rire des bourreaux,
Sur les foules sans berger et sans espoir
Qui ne vont qu’à perdre cœur .

4 – Par la croix de l’Homme-Dieu, arbre béni
Où s’abritent les oiseaux,
Par le corps de Jésus Christ
Recrucifié dans nos guerres sans pardon,
Sur les peuples de la nuit et du brouillard
Que la haine a décimés.

5 – Par la croix du vrai pasteur,
Alléluia, où l’enfer est désarmé,
Par le corps de Jésus Christ,
Alléluia, qui appelle avec nos voix,
Sur l’Eglise de ce temps,
Alléluia, que l’Esprit vient purifier.

  • Le Seigneur est ressuscité, Alléluia I 13 Chrestien / R. Jef – Mame

Le Seigneur est ressuscité, Alléluia !

1 – Comme le printemps sur nous se lève un jour nouveau,
Comme le printemps, le Christ est revenu !

2 – L’homme des douleurs qui sommeillait dans le tombeau,
L’homme des douleurs soudain est apparu !

3 – L’arbre de la mort où Dieu saignait comme un fruit mûr,
L’arbre de la mort pour nous a refleuri ;

4 – Vous qui avez faim, le vrai festin vous est rendu,
Vous qui avez faim, mangez sans aucun prix.

5 – Joie de l’univers, ô Christ ami du genre humain,
Joie de l’univers, nous sommes délivrés !

6 – Dieu nous a rouvert tout grand la porte du jardin,
Dieu nous a rouvert, et nous a dit d’entrer.

La Semaine sainte

Catéchèse & Catéchuménat

Sur eglise.catholique.fr

vignette Careme 2020 (26)

Sur TV.catholique.fr

Approfondir votre lecture

  • 29 juillet 2019 : Chemin de croix dans l'église Notre-Dame du Raincy (Notre-Dame-de-la-Consolation) a été construite en 1922-1923 par les architectes français Auguste et Gustave PERRET.

    Chemin de croix pour les premiers jours saints et le Vendredi Saint

    Depuis toujours les chrétiens célèbrent la mémoire de la passion et de la résurrection du Christ dans l’attente de sa venue définitive. Tout particulièrement, durant le temps du Carême, la méditation du Chemin de croix continue d’ancrer notre prière dans cet événement fondateur. Cet ancrage aide à rendre grâce et intercéder pour le salut du monde, en toutes circonstances.

  • Cierge allumé pour la Vigile pascale : Bénis le Seigneur, ô mon âme ;
Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
Revêtu de magnificence,
tu as pour manteau la lumière ! Ps 103 (104)

    Carême et liturgie, un même défi : le Mystère pascal au centre de nos vies !

    Dans son message pour le Carême 2020, le pape François invitait à accueillir l’appel à nous laisser réconcilier avec Dieu (2 Co 5, 20) en fixant davantage « le regard du cœur sur le Mystère pascal ». Remettre au centre le Mystère pascal permet en effet d’entrer dans « un dialogue ouvert et sincère avec Dieu ». Et selon le Pape, grâce à ce dialogue, il devient alors plus facile aux disciples que nous sommes de devenir « sel de la terre et lumière du monde » (Mt 5, 13‑14). Or l’invitation vaut bien au-delà du Carême.

  • 9 mai 2018 : Illustration de la Semaine sainte, de la fêtes des Rameaux aux baptêmes lors de la Vigile pascale. France.

    Rameaux 2020 : Repères et proposition d’une bénédiction des rameaux à la maison

    Cette année, l’épidémie de COVID-19 oblige à vivre autrement les jours saints. La privation de rassemblement sera d’autant plus vive que la Semaine Sainte est d’ordinaire un temps fort de vie communautaire à la suite du Christ. Beaucoup s’uniront donc par la prière aux évêques et aux prêtres qui célébreront en petits comités les mystères saints, parfois devant l’écran ou par la radio. Beaucoup vivront aussi chez eux les jours saints sous la forme adaptée de liturgies domestiques.