Baiser

Geste de vénération, de communion et de tendresse respectueuse (voir Adoration). Quand le prêtre et le diacre baisent l’autel à la messe, ils expriment leur communion avec Dieu, avec le Christ et avec toute l’Église du ciel, dont la présence est symbolisée par les reliques des saints. Le fait que le prêtre mette habituellement les mains sur l’autel en le baisant — et non le diacre — manifeste son pouvoir d’agir sacramentellement sur lui par son sacerdoce (voir Autel). Quand ils ont lu l’évangile à la messe, le diacre et le prêtre baisent l’évangéliaire, en signe d’attachement respectueux à la parole du Christ. Les fidèles pratiquent le baiser de vénération lors de l’adoration de la Croix à l’office du Vendredi saint ; ils baisent aussi la relique de la Croix, quand elle leur est présentée au jour de la fête de la Croix glorieuse (14 septembre). Les reliques des saints peuvent être vénérées d’une manière analogue, soit de façon privée, soit de façon publique et solennelle, à l’occasion de pèlerinages ou d’autres fêtes. Pour le baiser de paix, voir Paix.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous
droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z