Anamnèse

Du grec ana « vers le haut » et mnésis « action de se souvenir ». Prière Canon de la messe, qui vient immédiatement aprés la consécration. Elle se greffe aprés l’acclamation des fidèles, sur l’ordre de réitération qui conclut le récit de l’institution eucharistique : « Faites ceci en mémoire de moi » (en grec eïs tèn émèn anamnèsin, Lc 22,19 et 1 Co11, 24-25).

Les formules d’amamnèse sont trés reconnaissables. La prière Unde et memores du canon romain commence ainsi : « C’est pourquoi nous aussi, tes serviteurs, et ton peuple saint avec nous, faisant mémoire… ». Les expressions de la Prière eucharistique 3, par exemple sont voisines : « En faisant mémoire de ton Fils… ».
Souvenir « eucharistique » c’est à dire reconnaissant, de l’Eglise , l’anamnèse est aussi un appel au souvenir de Dieu ; ainsi l’actualisation liturgique du sacrifice de la nouvelle Alliance peut-être comprise comme la rencontre du souvenir descendant de Dieu – dont la mémoire ne saurait être en défaut – et du souvenir montant de l’Eglise obéissant à l’invitation du Seigneur. Voir mémorial.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous
droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • calice et patène

    Faire mémoire …

    Quand vous êtes allés à la messe, quelques fois seulement ou des milliers de fois peut-être, vous avez obéi à Jésus qui prescrit de « faire cela en mémoire de lui ». Peut-être en avez-vous retiré un bienfait ? Peut-être vous n’avez pas pu mettre de mots sur ce qui s’est passé en vous !

  • 30 mars 2013 : Vigile Pascale avec le P. François CAMPAGNAC, archiprêtre de la cathédrale de St Étienne de Sens (89), France.

March 30, 2013: Easter Vigil with Father François CAMPAGNAC, archpriest of the cathedral of St Etienne of Sens (89), France.

    La pénitence, anamnèse du baptême

    Quand nous entendons le Christ dire aux apôtres « Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils seront remis » (Jean 20, 23), il nous semble évident que ces paroles affirment l’institution du sacrement de pénitence et de réconciliation.

  • 9 mars 2017 : Célébration de la messe, lors de la journée de rencontre nationale autour du synode sur "Les jeunes, la foi et le discernement des vocations". Eglise Saint Honoré d'Eylau, Paris (75), France.

    Les acclamations : l’anamnèse

    Par Serge Kerrien, diacre du diocèse de Saint-Brieuc-Tréguier et conseiller pastoral au SNPLS. Le prêtre vient de dire ou de chanter le récit de l’Institution. Il poursuit en invitant l’assemblée à proclamer le mystère de la foi. Nous sommes au cœur de la liturgie eucharistique : c’est l’anamnèse.