Missel

Du latin missale : « relatif à la missa » (voir Messe). Le missel est le livre permettant de célébrer la messe, ou d’y participer, selon le rite de la famille liturgique à laquelle on appartient. Le missel du célébrant ne comporte pas les lectures de la messe.

On ne saurait trop recommander aux fidèles l’usage des missels issus de la réforme liturgique du deuxième concile du Vatican ; « missels », au pluriel, car le missel du dimanche et le missel de la semaine sont deux livres distincts que tout catholique fervent devrait utiliser. Ces missels contiennent la plus grande partie de l’Écriture Sainte ; comme ils donnent aussi le texte des prières et des chants de l’Église, ils constituent un aliment privilégié pour la vie chrétienne. Sans pouvoir participer à la messe tous les jours, les fidèles ont la possibilité de lire et de méditer chaque jour le « menu » de l’Église universelle : chacun y trouve une nourriture objective au niveau de sa foi et se trouve guidé par l’Église, Mère des fidèles, dans les voies de la prière. On est seul devant une Bible ; avec un missel, on reçoit de l’Église le pain quotidien de la vie chrétienne, qui procure une initiation progressive à l’Écriture Sainte et à l’Oraison.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • La Maison-Dieu 298, éd. Cerf.

    La Maison-Dieu n°298 : Tradition et innovation

    En cette fin d’année 2019, la revue trimestrielle d’études liturgiques et sacramentelles La Maison-Dieu consacre un nouveau numéro au cinquantième anniversaire de Missale romanum. Après un volume intitulé « Le travail de traduction du Missel de 1970 », La Maison-Dieu n°298 s’intéresse au rapport entre « tradition et innovation » dans le corpus du Missel romain et dans la constitution apostolique.

  • Missel romain.

    Le Missel romain, un livre à explorer

    Par Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen. En explorant les différentes parties du Missel romain, nous découvrons le caractère organique de la messe et son déploiement liturgique. Sa structure montre son unité au service de l’action eucharistique ainsi que la diversité euchologique qui est proposée.

  • Découvrir la nouvelle traduction du Missel romain

    Un livret de l’AELF pour découvrir la nouvelle traduction du Missel romain

    La nouvelle traduction du Missel romain entrera en vigueur à partir du 29 novembre 2020, premier dimanche de l’Avent. Pour s’y préparer, l’Association épiscopale liturgique pour les pays francophones (AELF) publiera un livret le 26 novembre 2019, un an avant. Intitulé Découvrir la nouvelle traduction du Missel romain, il est destiné à tous ceux qui souhaitent profiter des prochains mois pour découvrir les changements de l’ordinaire de la messe et en profiter pour approfondir le sens de l’eucharistie.

  • Bénédiction des offrandes eucharistiques lors de la messe.

    La nouvelle traduction du Missel a reçu la « confirmatio » de Rome

    La Conférence des évêques de France a reçu par son Président Mgr de Moulins-Beaufort la confirmatio de la nouvelle traduction de la troisième édition typique du Missel Romain en français accordée par décret du Préfet de la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements en date du 1er octobre 2019. Cette traduction sera mise en application au début de l’Avent 2020.

  • La Maison-Dieu 297, éd. Cerf.

    La Maison-Dieu n°297 : Le travail de traduction du Missel de 1970

    A l’occasion du cinquantième anniversaire de la constitution apostolique Missale romanum, la revue d’études liturgiques et sacramentelles La Maison-Dieu consacre son 297e numéro au travail de traduction en français du Missel. Ce volume de la revue trimestrielle du SNPLS, est paru au mois de septembre 2019 aux éditions du Cerf.