Reliques

Du mot latin reliquiae : « ce qui reste », « restes », « ossements ». La tradition chrétienne a toujours vénéré les reliques des saints, principalement celles des martyrs ; elle les dépose, non dans une cavité préparée dans la table d’autel, mais sous cette table d’autel, en une sorte de petit sépulcre, et uniquement si l’autel est fixe. La présence des reliques dans l’autel manifeste que le sacrifice des saints — surtout des martyrs — est en lien direct avec le sacrifice du Christ, Tête de son Corps mystique.

Le 14 septembre, à l’issue des Vêpres de l’Exaltation de la sainte Croix, on pratique, en certains lieux qui la possèdent, une « adora­tion » ou une vénération de la relique de la Croix (voir Exaltation). On peut exposer les reliques des saints à la dévotion des fidèles (voir Exposition). On doit être très attentif à l’authenticité des reliques.

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z