Verset

Du latin versus : « sillon », « ligne d’écriture », « vers ». Pour le repérage des textes, la Sainte Écriture est divisée non seulement en livres et en chapitres, mais en versets, qui sont de petites sections limitées à une ou quelques lignes ; dans les textes poétiques, comme les Psaumes ou les Cantiques utilisés dans la liturgie, les versets correspondent à un vers ou à un double vers.

Dans la psalmodie à deux chœurs, chacun des chœurs assure alternativement le chant d’un verset. Le chant des répons, des Graduels et des Alleluia inclut, après une partie commune, un verset chanté par un soliste ou un groupe de solistes. A la fin de la psalmodie à l’office des lectures ou à l’office du Milieu du jour, un chantre donne un verset, qui est une petite phrase, habituellement empruntée aux Psaumes, appelant une réponse du chœur, sorte d’acclamation continuant le texte du verset.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • Aout 2008: Lèvres d'une jeune femme, Paris (75), France.
August 2008: Lips of a young woman, Paris (75), France.

    « Seigneur, ouvre mes lèvres »

    « Seigneur, ouvre mes lèvres ! » Ce sont là, chaque matin, les premiers mots de la liturgie des Heures. Lorsque l’on dit « Ouvrez donc les yeux ! », les yeux sont le symbole de l’intelligence. De même l’ouverture des lèvres est ici le symbole de toute parole de louange adressée à Dieu.