Forme

En termes de théologie sacramentaire, la forme est l’un des deux éléments essentiels d’un sacrement : la formule qui donne au signe sensible une signification précise. Le baptême, par exemple, est ce « bain d’eau qu’une parole accompagne » (Ep 5, 26) : une immersion ou une aspersion peuvent avoir des sens multiples ; la formule baptismale enlève toute ambiguïté au rite, mais, isolée, elle n’est qu’une parole sans fondement.

Forme et matière sont donc nécessaires dans les sacrements, la formule et le rite se complétant l’un l’autre : dans l’Eucharistie, la forme est constituée par les paroles de la consécration, la matière par le pain et le vin ; dans le sacrement de l’ordre, la forme est la prière consécratoire, la matière l’imposition des mains ; et ainsi de suite pour les autres sacrements (voir Matière).

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z