Ministère

Du latin ministerium : « service ». A la suite du Christ, « venu non pour être servi, mais pour servir » (Mt 20, 28), l’Église, dans la célébration de la liturgie, met en place toute une série de minis­tères, ou services, pour le bien de tout le Peuple de Dieu rassem­blé. Ils n’ont pas tous la même importance, mais chacun contribue à l’intégralité du « service » divin (voir Service). Le ministère ordonné des évêques, des prêtres et des diacres, représentants du Christ, est ordinairement nécessaire à la célébration de la liturgie. Le ministère institué des acolytes et des lecteurs est lié au service de l’autel et de la Parole, sous la responsabilité des ministres ordonnés. Pour les autres ministères ou services, voir Ministre.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Commander en ligne le Dictionnaire de Liturgie

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z