La Vigile de Pentecôte, selon la nouvelle traduction du Missel Romain

23 mai 2015 : Vigile de Pentecôte présidée par P. Hugues de Woillemont, vicaire général. Egl. de l'Immaculée Conception. Boulogne-Billancourt (92) France.

23 mai 2015 : Vigile de Pentecôte présidée par P. Hugues de Woillemont, vicaire général. Egl. de l’Immaculée Conception. Boulogne-Billancourt (92) France.

Voici le formulaire de la Vigile de la Pentecôte, selon la nouvelle traduction du Missel Romain, qui pourrait être utilisé dans le cadre de la célébration exceptionnelle des sacrements de l’initiation chrétienne à la Vigile de la Pentecôte, le 30 mai 2020.

Antienne d’ouverture

Rm 5, 5 ; cf. 8, 11

L’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs

par son Esprit qui habite en nous, alléluia.

Oraison d’ouverture

Nous t’en prions, Dieu tout-puissant :

que brille sur nous la splendeur de ta gloire ;

que le Christ, lumière de ta lumière,

affermisse le cœur de ceux que tu as fait renaître par ta grâce

en leur donnant à profusion la lumière du Saint-Esprit.

Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur,

qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit,

Dieu, pour les siècles des siècles.

R/. Amen.

Puis le prêtre s’adresse au peuple en ces termes ou en d’autres semblables :

Frères et sœurs bien-aimés,

nous voici entrés dans la Vigile de la Pentecôte :

comme les Apôtres et les disciples

qui, avec Marie, la Mère de Jésus, assidus à la prière,

attendaient l’Esprit Saint promis par le Seigneur,

écoutons maintenant d’un cœur paisible la parole de Dieu.

Méditons tout ce que Dieu a fait pour son peuple

et demandons que l’Esprit Saint,

envoyé par le Père comme premier don fait aux croyants,

poursuive son œuvre dans le monde.

Première lecture

On peut choisir entre les quatre textes (lecture, psaume ou cantique, prière) suivants  :

1re lecture Lecture du livre de la Genèse (11, 1-9)

Toute la terre avait alors la même langue et les mêmes mots. Au cours de leurs déplacements du côté de l’orient, les hommes découvrirent une plaine en Mésopotamie, et s’y établirent. Ils se dirent l’un à l’autre :

« Allons ! fabriquons des briques et mettons-les à cuire ! » Les briques leur servaient de pierres, et le bitume, de mortier. Ils dirent : « Allons ! bâtissons-nous une ville, avec une tour dont le sommet soit dans les cieux. Faisons-nous un nom, pour ne pas être disséminés sur toute la surface de la terre. » Le Seigneur descendit pour voir la ville et la tour que les hommes avaient bâties. Et le Seigneur dit : « Ils sont un seul peuple, ils ont tous la même langue : s’ils commencent ainsi, rien ne les empêchera désormais de faire tout ce qu’ils décideront. Allons ! descendons, et là, embrouillons leur langue : qu’ils ne se comprennent plus les uns les autres. » De là, le Seigneur les dispersa sur toute la surface de la terre. Ils cessèrent donc de bâtir la ville. C’est pourquoi on l’appela Babel, car c’est là que le Seigneur embrouilla la langue des habitants de toute la terre ; et c’est de là qu’il les dispersa sur toute la surface de la terre.

Psaume 32

R/. Heureux le peuple

que le Seigneur s’est choisi pour domaine.

Le Seigneur a déjoué les plans des nations,

anéanti les projets des peuples.

Le plan du Seigneur demeure pour toujours,

les projets de son cœur subsistent d’âge en âge.

Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu,

heureuse la nation qu’il s’est choisie pour domaine !

Du haut des cieux, le Seigneur regarde :

il voit la race des hommes.

Du lieu qu’il habite,

il observe tous les habitants de la terre,

lui qui forme le cœur de chacun,

qui pénètre toutes leurs actions.

Oraison

Nous t’en prions, Dieu tout-puissant :

accorde à ton Église

d’être toujours ce peuple saint

qui tient son unité de celle du Père, du Fils et du Saint-Esprit ;

qu’elle soit pour le monde

le sacrement de ta sainteté et de ton unité,

et qu’elle le conduise à la plénitude de ta charité.

Par le Christ, notre Seigneur.

R/. Amen.

2e lecture Lecture du livre de l’Exode (19, 3-8a.16-20b)

En ces jours-là, Moïse monta vers Dieu. Le Seigneur l’appela du haut de la montagne : « Tu diras à la maison de Jacob, et tu annonceras aux fils d’Israël : Vous avez vu ce que j’ai fait à l’Égypte, comment je vous ai portés comme sur les ailes d’un aigle et vous ai amenés jusqu’à moi.

Maintenant donc, si vous écoutez ma voix et gardez mon alliance, vous serez mon domaine particulier parmi tous les peuples car toute la terre m’appartient ; mais vous, vous serez pour moi un royaume de prêtres, une nation sainte. Voilà ce que tu diras aux fils d’Israël. » Moïse revint et convoqua les anciens du peuple, il leur exposa tout ce que le Seigneur avait ordonné. Le peuple tout entier répondit, unanime : « Tout ce que le Seigneur a dit, nous le mettrons en pratique. » Le troisième jour, dès le matin, il y eut des coups de tonnerre, des éclairs, une lourde nuée sur la montagne, et une puissante sonnerie de cor ; dans le camp, tout le peuple trembla. Moïse fit sortir le peuple hors du camp, à la rencontre de Dieu, et ils restèrent debout au pied de la montagne. La montagne du Sinaï était toute fumante, car le Seigneur y était descendu dans le feu ; la fumée montait, comme la fumée d’une fournaise, et toute la montagne tremblait violemment. La sonnerie du cor était de plus en plus puissante. Moïse parlait, et la voix de Dieu lui répondait. Le Seigneur descendit sur le sommet du Sinaï, il appela Moïse sur le sommet de la montagne.

Cantique de Daniel 3

R/. À toi, louange et gloire éternellement !

Béni sois-tu, Seigneur, Dieu de nos pères :

R/. à toi, louange et gloire éternellement !

Béni soit le nom très saint de ta gloire :

R/. à toi, louange et gloire éternellement !

Béni sois-tu dans ton saint temple de gloire :

R/. à toi, louange et gloire éternellement !

Béni sois-tu sur le trône de ton règne :

R/. à toi, louange et gloire éternellement !

Béni sois-tu, toi qui sondes les abîmes :

R/. à toi, louange et gloire éternellement !

Toi qui sièges au-dessus des Kéroubim :

R/. à toi, louange et gloire éternellement !

Béni sois-tu au firmament, dans le ciel,

R/. à toi, louange et gloire éternellement !

ou bien

Psaume 18

R/. Seigneur, tu as les paroles de la vie éternelle.

La loi du Seigneur est parfaite, qui redonne vie ;

la charte du Seigneur est sûre, qui rend sages les simples.

Les préceptes du Seigneur sont droits, ils réjouissent le cœur ;

le commandement du Seigneur est limpide, il clarifie le regard.

La crainte qu’il inspire est pure, elle est là pour toujours ;

les décisions du Seigneur sont justes et vraiment équitables :

plus désirables que l’or, qu’une masse d’or fin,

plus savoureuses que le miel qui coule des rayons.

Prière

Seigneur Dieu, dans les éclairs et le feu, sur la montagne du Sinaï,

tu as donné à Moïse l’ancienne loi,

et dans le feu de l’Esprit, au jour de la Pentecôte,

tu as révélé l’Alliance nouvelle ;

accorde-nous de toujours brûler de cet Esprit

dont tu as comblé tes Apôtres,

et donne à l’Israël nouveau, rassemblé de toutes les nations,

d’accueillir avec joie

l’éternel commandement de ton amour.

Par le Christ, notre Seigneur.

R/. Amen.

3e lecture Lecture du livre du prophète Ézékiel (37, 1-14)

En ces jours-là, la main du Seigneur se posa sur moi, par son esprit il m’emporta et me déposa au milieu d’une vallée ; elle était pleine d’ossements. Il me fit circuler parmi eux ; le sol de la vallée en était couvert, et ils étaient tout à fait desséchés. Alors le Seigneur me dit : « Fils d’homme, ces ossements peuvent-ils revivre ? » Je lui répondis :

« Seigneur Dieu, c’est toi qui le sais ! » Il me dit alors : « Prophétise sur ces ossements. Tu leur diras : Ossements desséchés, écoutez la parole du Seigneur : Ainsi parle le Seigneur Dieu à ces ossements : Je vais faire entrer en vous l’esprit, et vous vivrez. Je vais mettre sur vous des nerfs, vous couvrir de chair, et vous revêtir de peau ; je vous donnerai l’esprit, et vous vivrez. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur. » Je prophétisai, comme j’en avais reçu l’ordre. Pendant que je prophétisais, il y eut un bruit, puis une violente secousse, et les ossements se rapprochèrent les uns des autres. Je vis qu’ils se couvraient de nerfs, la chair repoussait, la peau les recouvrait, mais il n’y avait pas d’esprit en eux. Le Seigneur me dit alors : « Adresse une prophétie à l’esprit, prophétise, fils d’homme. Dis à l’esprit : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Viens des quatre vents, esprit ! Souffle sur ces morts, et qu’ils vivent ! » Je prophétisai, comme il m’en avait donné l’ordre, et l’esprit entra en eux ; ils revinrent à la vie, et ils se dressèrent sur leurs pieds : c’était une armée immense ! Puis le Seigneur me dit : « Fils d’homme, ces ossements, c’est toute la maison d’Israël. Car ils disent : ‘Nos ossements sont desséchés, notre espérance est détruite, nous sommes perdus !’ C’est pourquoi, prophétise. Tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Je vais ouvrir vos tombeaux et je vous en ferai remonter, ô mon peuple, et je vous ramènerai sur la terre d’Israël. Vous saurez que Je suis le Seigneur, quand j’ouvrirai vos tombeaux et vous en ferai remonter, ô mon peuple ! Je mettrai en vous mon esprit, et vous vivrez ; je vous donnerai le repos sur votre terre. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur : j’ai parlé et je le ferai – oracle du Seigneur. »

Psaume 106

R/. Rendez grâce au Seigneur !

Éternel et son amour !

ou : Alléluia !

Ils le diront, les rachetés du Seigneur,

qu’il racheta de la main de l’oppresseur,

qu’il rassembla de tous les pays,

du nord et du midi, du levant et du couchant.

Certains erraient dans le désert sur des chemins perdus,

sans trouver de ville où s’établir :

ils souffraient la faim et la soif,

ils sentaient leur âme défaillir.

Qu’ils rendent grâce au Seigneur de son amour,

de ses merveilles pour les hommes :

car il étanche leur soif,

il comble de biens les affamés !

Prière

Seigneur, Dieu puissant et fort,

tu relèves ce qui est tombé,

tu protèges ce que tu as relevé ;

fais grandir le peuple de ceux que tu renouvelles

en leur donnant de sanctifier ton nom :

que ton Esprit dirige toujours

ceux que purifie le sacrement du baptême.

Par le Christ, notre Seigneur.

R/. Amen.

ou bien

Seigneur Dieu,

tu nous as régénérés par la parole de vie ;

répands sur nous ton Esprit Saint,

afin qu’en avançant dans l’unité de la foi

nous méritions de parvenir à la vie incorruptible

lors de la résurrection de la chair dans la gloire.

Par le Christ, notre Seigneur.

R/. Amen.

ou bien

Que ton peuple exulte toujours, Seigneur Dieu,

car ton Esprit Saint renouvelle la jeunesse de son âme ;

joyeux d’avoir retrouvé la gloire de l’adoption filiale,

qu’il attende désormais le jour de la résurrection,

dans la ferme espérance du bonheur que tu donnes.

Par le Christ, notre Seigneur.

R/. Amen.

4e lecture Lecture du livre du prophète Joël (3, 1-5a)

Ainsi parle le Seigneur : Je répandrai mon esprit sur tout être de chair, vos fils et vos filles prophétiseront, vos anciens seront instruits par des songes, et vos jeunes gens par des visions. Même sur les serviteurs et sur les servantes je répandrai mon esprit en ces jours-là. Je ferai des prodiges au ciel et sur la terre : du sang, du feu, des nuages de fumée. Le soleil sera changé en ténèbres, et la lune sera changée en sang, avant que vienne le jour du Seigneur, jour grand et redoutable. Alors, quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

Psaume 103

R/. Ô Seigneur, envoie ton Esprit

qui renouvelle la face de la terre !

ou Alléluia.

Bénis le Seigneur, ô mon âme ;

Seigneur mon Dieu, tu es si grand !

Revêtu de magnificence,

tu as pour manteau la lumière !

Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur !

Tout cela, ta sagesse l’a fait ;

la terre s’emplit de tes biens.

Bénis le Seigneur, ô mon âme !

Tous, ils comptent sur toi

pour recevoir leur nourriture au temps voulu.

Tu donnes : eux, ils ramassent ;

tu ouvres la main : ils sont comblés.

 

Tu reprends leur souffle, ils expirent

et retournent à leur poussière.

Tu envoies ton souffle : ils sont créés ;

tu renouvelles la face de la terre.

Prière

Dans ta bonté, Seigneur,

accomplis ta promesse :

que vienne sur nous l’Esprit Saint

et qu’il nous rende, à la face du monde,

témoins de l’Évangile de notre Seigneur Jésus, le Christ.

Lui qui vit et règne avec toi pour les siècles des siècles.

R/. Amen.

Gloria

Prière d’ouverture

Dieu éternel et tout-puissant,

tu as voulu que le mystère de Pâques

soit célébré durant cinquante jours ;

accorde aux nations dispersées dans le monde

et marquées par la diversité des langues,

d’être rassemblées par le don de l’Esprit Saint

dans l’unique confession de ton nom.

Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur,

qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit,

Dieu, pour les siècles des siècles.

R/. Amen.

Épître

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains (8, 22-27)

Frères, nous le savons bien, la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore. Et elle n’est pas seule.

Nous aussi, en nous-mêmes, nous gémissons ; nous avons commencé à recevoir l’Esprit Saint, mais nous attendons notre adoption et la rédemption de notre corps. Car nous avons été sauvés, mais c’est en espérance ; voir ce qu’on espère, ce n’est plus espérer : ce que l’on voit, comment peut-on l’espérer encore ? Mais nous, qui espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance. Bien plus, l’Esprit Saint vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut. L’Esprit lui-même intercède pour nous par des gémissements inexprimables. Et Dieu, qui scrute les cœurs, connaît les intentions de l’Esprit puisque c’est selon Dieu que l’Esprit intercède pour les fidèles.

Acclamation avant l’Évangile

Alléluia. Alléluia.

Viens, Esprit Saint !

Emplis le cœur de tes fidèles !

Allume en eux le feu de ton amour !

Alléluia.

Évangile

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (7, 37-39)

Au jour solennel où se terminait la fête des Tentes, Jésus, debout, s’écria : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive, celui qui croit en moi ! Comme dit l’Écriture : De son cœur couleront des fleuves d’eau vive. » En disant cela, il parlait de l’Esprit Saint qu’allaient recevoir ceux qui croiraient en lui. En effet, il ne pouvait y avoir l’Esprit puisque Jésus n’avait pas encore été glorifié.

Credo

Prière sur les offrandes

Sur les offrandes que voici,

nous t’en prions, Seigneur,

répands la bénédiction de ton Esprit :

que l’Église en reçoive cette charité

qui fera resplendir, pour le monde entier,

la vérité du mystère du salut.

Par le Christ, notre Seigneur.

R/. Amen.

Préface de la Pentecôte et propre de la prière eucharistique au jour de la Pentecôte

Antienne de la communion

Jn 7, 37

Au jour solennel où se terminait la fête, Jésus, debout, s’écria :

Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive, alléluia.

Prière après la communion

Que les dons reçus dans cette communion, Seigneur,

nous soient profitables

et nous remplissent toujours de la ferveur de l’Esprit

que tu as répandu de manière ineffable sur tes Apôtres.

Par le Christ, notre Seigneur.

R/. Amen.

On peut employer la formule de bénédiction solennelle.

Envoi

Allez, dans la paix du Christ, alléluia, alléluia.

R/. Nous rendons grâce à Dieu, alléluia, alléluia.

Pour aller plus loin :

Approfondir votre lecture

  • cathopic_1539178935365358

    En dehors de la messe, vivre la communion et la fraternité

    Face aux multiples difficultés engendrées par la pandémie, qui obligent à repenser les liens sociaux et les modes d’expression de la fraternité humaine, le pape François invite à ne pas dissocier la manière de vivre sa foi dans une vie liturgique et la façon de la vivre dans une charité active. (…)

  • Les Pèlerins d'Emmaüs, Duccio di Buoninsegna.

    Liturgies domestiques, chemins vers l’Eucharistie

    Les temps du confinement privent les communautés chrétiennes de la célébration de l’Eucharistie. Comment, dès-lors, vivre cette privation dans une prière qui mette chacun en attente de l’Eucharistie et entretienne le désir ? Les liturgies domestiques peuvent nourrir attente et désir à la manière dont le Seigneur (…)

  • cathopic_1539284915890138

    En dehors de la messe, vivre la communion et la fraternité, comment ?

    Face à l’absence de rassemblements communautaires, diverses propositions permettront aux fidèles de célébrer la mort et la résurrection du Seigneur, que ce soit à domicile ou dans leur église paroissiale, durant cette nouvelle période de confinement, et dans l’attente de la possibilité de rassembler les fidèles plus largement dans les semaines à venir.