Prose

Du mot latin prorsus ou prosus : « tournée en avant (pro « en avant » et vorsus : « tourné ») ». La prosa oratio est le discours qui va en droite ligne, un alignement de mots simplement agencés. Parmi les textes liturgiques, la prose ou séquence est la composi­tion, paradoxalement poétique, destinée à soutenir et à prolonger les neumes de l’Alleluia.

Le chant de la dernière syllabe de l’Alle­luia s’est développé pour permettre au diacre d’avoir le temps de gravir les degrés de l’ambon ; comme cette mélodie ample — le jubilus — déroutait les moines français, ils imaginèrent de glisser des paroles sous les notes : ce fut l’origine de cet alignement de mot (« prose ») qui suit (« séquence ») l’Alleluia.

C’est pourquoi on ne peut chanter l’une des quatre séquences du Missel romain — celles de la semaine de Pâques, du jour de la Pentecôte, de la Fête-Dieu et de la fête de Notre-Dame des Douleurs — que si l’on a d’abord chanté l’Alleluia.

D’autres proses ou séquences sont parfois chantées lors du salut du Saint-Sacrement ou d’autres célébrations para-liturgiques comme le mois de Marie (voir Paraliturgie) : le réper­toire latin — sinon grégorien — conserve surtout les compositions de Notker, moine de Saint-Gall (IXe-Xe s.), et celles d’Adam de Saint-Victor (XIIe s.).

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • Dimanche de la Parole de Dieu

    Mettre en valeur la Parole de Dieu : note de la Congrégation pour le Culte divin

    Dans une note parue samedi 19 décembre 2020, la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des Sacrements développe dix points pour mieux mettre en valeur la Parole de Dieu lors des célébrations, explorant sa relation avec la liturgie.

  • « Nous te supplions de consacrer toi-même les offrandes que nous apportons : sanctifie-les par ton Esprit pour qu’elles deviennent le corps et le sang de ton Fils, Jésus Christ, notre Seigneur » (Prière eucharistique III)

    L’Esprit Saint dans la liturgie

    Le dernier samedi du Temps pascal, l’oraison d’ouverture de la messe nous fait demander : « Au terme de ces fêtes pascales, accorde-nous, Dieu tout-puissant, de garder la Pâque de ton Fils présente dans toute notre vie. »

  • Partition du chant de l'Ave Maria.

    Dans les temps qui courent, oser chanter l’espérance

    13 mai 2020 – Combien de fois a dû résonner depuis le début de la crise sanitaire, dans la douleur et l’absence des proches, l’antienne du De Profundis : « Je mets mon espoir dans le Seigneur, je suis sûr de sa parole »1? La vertu théologale de l’espérance vient nous chercher au plus profond de notre foi en ce temps de confinement. (…)

  • Cierge allumé pour la Vigile pascale : Bénis le Seigneur, ô mon âme ;
Seigneur mon Dieu, tu es si grand !
Revêtu de magnificence,
tu as pour manteau la lumière ! Ps 103 (104)

    Carême et liturgie, un même défi : le Mystère pascal au centre de nos vies !

    Dans son message pour le Carême 2020, le pape François invitait à accueillir l’appel à nous laisser réconcilier avec Dieu (2 Co 5, 20) en fixant davantage « le regard du cœur sur le Mystère pascal ». Remettre au centre le Mystère pascal permet en effet d’entrer dans « un dialogue ouvert et sincère avec Dieu ». Et selon le Pape, grâce à ce dialogue, il devient alors plus facile aux disciples que nous sommes de devenir « sel de la terre et lumière du monde » (Mt 5, 13‑14). Or l’invitation vaut bien au-delà du Carême.

  • Pupitre.

    Chants et œuvres de musique sacrée pour vivre la Semaine Sainte chez soi en temps de confinement

    Ces pistes de chants et de musique liturgique sont proposées par le département Musique du SNPLS afin d’accompagner les propositions de célébrations liturgiques à domicile des diocèses, paroisses, et d’aider chacun à vivre et célébrer cette Semaine Sainte « confinée » à la maison, que ce soit seul, en communauté, en famille, entre colocataires …