Prose

Du mot latin prorsus ou prosus : « tournée en avant (pro « en avant » et vorsus : « tourné ») ». La prosa oratio est le discours qui va en droite ligne, un alignement de mots simplement agencés. Parmi les textes liturgiques, la prose ou séquence est la composi­tion, paradoxalement poétique, destinée à soutenir et à prolonger les neumes de l’Alleluia.

Le chant de la dernière syllabe de l’Alle­luia s’est développé pour permettre au diacre d’avoir le temps de gravir les degrés de l’ambon ; comme cette mélodie ample — le jubilus — déroutait les moines français, ils imaginèrent de glisser des paroles sous les notes : ce fut l’origine de cet alignement de mot (« prose ») qui suit (« séquence ») l’Alleluia.

C’est pourquoi on ne peut chanter l’une des quatre séquences du Missel romain — celles de la semaine de Pâques, du jour de la Pentecôte, de la Fête-Dieu et de la fête de Notre-Dame des Douleurs — que si l’on a d’abord chanté l’Alleluia.

D’autres proses ou séquences sont parfois chantées lors du salut du Saint-Sacrement ou d’autres célébrations para-liturgiques comme le mois de Marie (voir Paraliturgie) : le réper­toire latin — sinon grégorien — conserve surtout les compositions de Notker, moine de Saint-Gall (IXe-Xe s.), et celles d’Adam de Saint-Victor (XIIe s.).

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • 11 avril 2010 : Cierge pascal allumé lors du dimanche in albis. Egl. Saint Severin. Paris (75) France.

April 11th, 2010 : Eastern candle. Saint Severin ch. Paris (75) France.

    L’Exultet, chanter l’événement pascal

    Proclamé auprès du cierge pascal après la procession des lumières, l’Exultet débute par « Exultez de joie multitude des anges » (forme longue) et « Qu’éclate dans le ciel la joie des anges » (forme courte).

  • composition-florale-cierge

    Fleurir le cierge pascal

    Après le long temps de Carême, au terme de la semaine sainte, voici Pâques. Lors de veillée pascale et de la messe du jour de Pâques, l’assemblée est invitée à une participation active et joyeuse. Le chant de l’Exultet ouvre un accès au cœur de l’année liturgique, il proclame la victoire de la lumière sur les ténèbres, de la vie sur la mort. Le texte de ce chant1 ainsi que le mouvement auquel il nous convie pourra nourrir l’inspiration nécessaire à ce fleurissement.

  • 22 juin 2008 : Remise de l'étole, vêtement liturgique, au jeune prêtre lors de son ordination presbytérale en la cath. Notre-Dame de la Treille, à Lille (59), France.

    Le rouge et le blanc dans la liturgie

    Après bien des fluctuations, au XVIe s., les couleurs sont fixées par Rome pour la liturgie latine. Concernant le blanc et le rouge :

  • 5 mars 2017 : Bougie allumée, dans la basilique cathédrale de Saint Denis. Paris, (75), France.

    Lumière et flambeaux

    Nous avons tous fait l’expérience de circuler la nuit, en pleine campagne. Pas de maison, pas de circulation, parfois du mauvais temps. Rien de tout cela n’est rassurant. Mais, au détour de la route, une lumière perce la nuit. Aussitôt elle lève l’inquiétude et réchauffe le cœur : dans l’obscurité, la vie est là, présente ; à ce qui pourrait paraître désert et mort, une vie est donnée. Alors, qu’en est-il de la lumière vive de nos liturgies ?

  • 15 avril 2017 : Vigile pascale dans l'église Notre Dame de la Croix à Paris (75), France.

    Sacrements et conversion pascale

    La mise en œuvre du concile Vatican II a renouvelé la pastorale sacramentelle : la rénovation des rituels et de la célébration s’est accompagnée de la généralisation d’une préparation aux sacrements. Aujourd’hui, cette pastorale connait des évolutions sous l’influence du catéchuménat, de nouvelles orientations pour la catéchèse. On vise à ce que l’ensemble préparation-célébration soit une véritable initiation à la grâce du sacrement, à ce qu’il révèle et engage pour une vie chrétienne. Les sacrements donnent de vivre une conversion de l’existence qui est une conversion pascale.