Annonciation

Solennité de l’annonce à Marie de l’Incarnation du Seigneur, à la date du 25 mars. Les livres liturgiques portent en effet : Annonciation du Seigneur, sous-entendu faite à Marie. Le récit, bien connu, de cet événement primordial est donné par saint Luc au début de son évangile (1, 26-38). La fête est attestée aux environs du IVe siècle, bien que le mystère soit évoqué, dans les textes patristiques et dans l’art, dès le début de l’ère chrétienne. L’objet de la fête est essentiellement la conception humaine du Verbe dans le sein de Marie, ce qui implique une annonce à la Vierge et une acceptation de sa part. Dieu a toute l’initiative, mais il ne veut féconder la Vierge immaculée, par l’opération du Saint-Esprit, qu’avec son consentement formel. Grâce au Fiat de Marie, qui représente la plus parfaite coopération de l’homme à l’œuvre divine, le Verbe s’est fait chair (Jn 1, 14) et, ainsi, l’Alliance définitive entre Dieu et l’humanité se trouve instaurée. Marie est ici le type de l’Église qui, dans toute sa vie, mais surtout dans la liturgie, consent de manière active et dynamique à l’Œuvre de Dieu, par la médiation du Christ, Dieu et homme, et par l’action de l’Esprit Saint. Noter que la fête de l’Annonciation se situe exactement neuf mois avant Noël, ce qui correspond au temps de la gestation humaine.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous
droits réservés

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • LMD 266 Marie juin 2011

    La Maison-Dieu n°266 consacré à Marie dans le mystère de l’Église

    Le volume N°266 de La Maison-Dieu consacré à Marie est paru en juin 2011 aux éditions du Cerf.

  • Flambeaux de la Procession Mariale, Lourdes (65), France.

    Le Propre de la fête de l’Assomption

    Oraisons, antiennes et préface de la messe, hymnes des offices. Le 15 août, l’Église fête l’Assomption de la Vierge Marie. « Au terme de sa vie terrestre, l’Immaculée, Mère de Dieu a été élevée en Son corps et en Son âme à la gloire du Ciel ». C’est en ces termes qu’en 1950, le Pape Pie XII a défini la foi catholique relative à l’Assomption.

  • 24 décembre 2013 : Enfant allumant une veilleuse Eglise de la Trinité, Paris (75), France

Decembre 24, 2013: Christmas Mass. Eglise de la Trinité, Paris, France.

    Mémoire de Marie, Mère de l’Eglise, le lundi de Pentecôte

    24 décembre 2013 : Enfant allumant une veilleuse Eglise de la Trinité, Paris (75), France Conformément à la volonté du Pape, la mémoire de Marie Mère de l’Église est désormais obligatoire pour toute l’Église de rite romain, le lundi après la Pentecôte. La Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des sacrements a publié le samedi […]

  • 20 mars 2011 : Prière eucharistique lors de la messe Egl. Notre-Dame d'Espérance, Paris (75), France. Le rose symbolise la joie.

    L’Avent, pédagogie de l’espérance

    20 mars 2011 : Prière eucharistique lors de la messe Egl. Notre-Dame d’Espérance, Paris (75), France. Le rose symbolise la joie. Par Bénédicte-Marie de la Croix Mariolle, Petite Sœur des Pauvres, membre du service de PLS du diocèse de Rennes   Les lectures et les formulaires de l’Avent mettent progressivement en scène trois figures bibliques […]

  • 29 Novembre 2014 : Un couple prie devant une satue de la Vierge lors de la prière commune avant de partir en évangélisation de rue ( mission dans le quartier ), dans le cadre de la campagne de l'Avent 2014 initiée par le diocèse de Paris. Paroisse Sainte Trinité. Paris (75), France.

November 29th, 2014: Street evangelism for Advent 2014. Holy Trinity parish. Paris, France.

    Mai, le mois de Marie dans l’année liturgique

    Un couple prie devant une statue de la Vierge. Par Jean Évenou, Prêtre du diocèse de Quimper, ancien membre de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements Le mois de Marie est né à Rome autour du Collège romain tenu par les jésuites, avant d’atteindre la France seulement à la veille […]