None

Du latin nona (hora) : « la neuvième (heure) ». L’office de None est une « petite Heure » que l’on célèbre à la neuvième heure du jour. Quand on sait que, pour les Romains, la journée comme la nuit étaient divisées en douze heures égales, on peut situer la neuvième heure du jour aux environs de 15 h. L’Heure de None commémore traditionnellement la mort de Jésus sur la Croix (cf. Lc 23, 44). Voir Heures.

Dom Robert Le Gall – Dictionnaire de Liturgie © Editions CLD, tous droits réservés

Tout le lexique :
  1. a
  2. b
  3. c
  4. d
  5. e
  6. f
  7. g
  8. h
  9. i
  10. j
  11. k
  12. l
  13. m
  14. n
  15. o
  16. p
  17. q
  18. r
  19. s
  20. t
  21. u
  22. v
  23. w
  24. x
  25. y
  26. z
  • Vivre en communion : célébrer la liturgie des Heures

    Vous trouverez ici un guide pratique pour célébrer la liturgie des Heures, afin de rester en communion en dehors de la messe.

  • Vivre en communion : célébrer une liturgie domestique

    Vous trouverez ici un guide pratique pour célébrer une liturgie domestique, afin de rester en communion en dehors de la messe.

  • Fleurir pour la Liturgie des Heures

    La Liturgie des Heures, en lien avec la lumière du jour et la tombée de la nuit, rythme et alimente les différents moments de la journée des moines, moniales, religieux, religieuses, prêtres et diacres. Elle est peu répandue dans nos paroisses, mais depuis Vatican II , chaque chrétien est invité à ce dialogue journalier, communautaire entre Dieu et les hommes.

  • Le Carême, un temps pour se préparer dans la prière

    Le Carême, temps de préparation à la fête de Pâques, est un temps de conversion. Il repose sur la prière, la pénitence et le partage. La pénitence n’est pas une fin en soi, mais la recherche d’une plus grande disponibilité intérieure.

  • L’origine biblique de la prière des Heures

    La liturgie des Heures tire son origine de la Bible. Au temps où vivait Jésus, la journée de l’homme juif religieux était rythmée par trois temps de prière.